Portugal : le nerf de la guerre…

Download PDF

Les partis portugais favorables à l’avortement ainsi que les mouvements pour le “oui”, le 11 février, ont déclaré leur mise de fonds au premier jour de la campagne officielle pour le référendum : 1.432.000 euros au total, dont plus d’un million des partis, PS surtout.

En face, les mouvements pro-vie représentent la plus grande part du budget de campagne, seuls de petits partis : CDS-PP, Parti populaire monarchique et le Parti national rénovateur ont mis quelque 60.000 euros à eux trois, tandis que 19 associations pro-vie ont mis 615.834 euros.

Quant au PSD, il engage 500.000 euros sans prendre officiellement position…

Plus du double d’argent pour le “oui”, aucun engagement institutionnel ou presque pour le non : ou est l’égalité ?

Source : ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *