Un militant pro-vie tué par balles aux Etats-Unis

Download PDF

Le sur Le blog de Jeanne Smits

Vers 7 h 30 heure locale, ce matin du 11 septembre, un militant pro-vie habitué des longues stations devant des avortoirs ou dans des lieux fréquentés, au Michigan, a été tué par balles. James Pouillon, 63 ans, se tenait devant l’école secondaire d’Owosso et tenait une grande affiche montrant un bébé et barré du mot “Life” : vie. Plusieurs coups de feu ont été tirés depuis un véhicule dont le conducteur a été appréhendé chez lui trois quarts d’heure après le drame, des témoins ayant relevé le numéro d’immatriculation.

Le motif du crime n’est pas connu pour l’heure ; à l’heure du crime, on découvrait d’ailleurs l’assassinat d’un autre homme responsable d’une carrière de gravier dans le bureau de son entreprise. La police du Michigan soupçonne le même homme d’être l’auteur des deux fusillades. Il a en tout cas avoué dans les deux cas, selon la presse locale.

Quoi qu’il en soit Jim Pouillon, un homme malade portant des prothèses aux jambes et constamment dépendant d’un respirateur, a été abattu alors même qu’il défendait la vie, comme il le faisait depuis de longues années.

De nombreux responsables de mouvements pro-vie ont réagi avec tristesse, condamnant l’assassinat d’un homme décrit comme doux et bienveillant, “complètement non-violent”. Troy Newman, président d’“Operation Rescue”, a dit avoir pleuré en apprenant la mort tragique de son “collègue et ami”.

Lors de ses veilles pour la vie, portant souvent des images de fœtus avorté, il avait été fréquemment la cible d’insultes, de jets de projectiles et de crachats, et en une occasion un automobiliste avait dévié volontairement sa route pour monter sur le trottoir et rouler droit vers lui.

Le Père Franck Pavone, de “Priests for life” (Prêtres pour la vie) a déclaré qu’il espérait voir “autant de fortes manifestations d’indignation de la part de la communauté pro-avortement qu’il y avait eu une forte d’expression d’indignation de la communauté pro-vie au moment de l’assassinat du Dr Tiller”, spécialiste d’avortements tardifs.

L’American Life League, par la voix de Shuan Kenney, son directeur exécutif, a commenté :

« L’American Life League a le cœur brisé par la perte d’un véritable héros pro-vie, abattu par balles le jour même où des Américains de tout le pays commémorent la mort violente de 3 017 personnes. Quelle terrible ironie que cette mort, en ce jour d’infamie, rappelle la mort de 50 millions d’innocents, victimes de l’avortement. Nos pensées et nos prières vont vers sa famille, ses amis et sa communauté à l’heure de cette tragédie, et nous renouvelons notre appel à la paix et à la prière comme seuls remèdes à la culture de la violence.

« Puisqu’aucun motif n’est clairement avancé, toute spéculation est inutile, sinon dommageable. Nous félicitons le département du shérif du comté de Shiawassee d’avoir si rapidement arrêté le suspect, et nous prions pour que Dieu fasse justice, et miséricorde. »

La nouvelle de cet assassinat n’a pas encore fait les gros titres de la presse nationale américaine.

Diverses sources, dont celle-ci.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *