Vancouver : Un enfant ? Mieux qu’une médaille d’or !

Download PDF

Les jeunes femmes de l’équipe russe de biathlon, qui a remporté la médaille d’or devant la France et l’Allemagne, mardi, à l’épreuve du relais 4 x 6 km, préfèrent leurs enfants à une victoire olympique. Celle qui a scellé la victoire en franchissant la première la ligne d’arrivée, Olga Zaitseva, 31 ans, a tout de suite remercié son fils Alexandre, né en 2007, de l’avoir aidé à devenir une meilleure athlète :

« Mon enfant est ma plus grande joie et il est ma meilleure petite médaille d’or », a-t-elle dit : « Il m’a rendue plus calme. »

Et, se tournant vers les médaillées d’argent et de bronze, elle a ajouté : « Allez-y, ayez des bébés – et devenez meilleures en sport. »

Anna Boulygina, 30 ans, renchérit. « Aucune médaille ne peut se comparer au fait d’avoir un enfant. Je crois que les enfants sont la principale chose dont les femmes sont destinées à s’occuper. Avoir une famille, c’est pour moi une aide immense et c’est grâce à son soutien que j’ai pu obtenir ce résultat, alors oui, cela aide ! »

La troisième maman de l’équipe, Olga Medvedtseva, leur lança de son côté que les jeunes femmes qui espèrent remporter des médailles olympiques ne doivent pas craindre que les enfants fassent du tort à leurs espoirs. « « Je dirais que c’est une expérience des plus stimulantes et je recommanderais d’avoir des enfants, n’ayez pas peur, tout ce que vous ferez, c’est vous améliorer, vous êtes toutes tellement jeunes ! »

Source : LifeSite.

© leblogdejeannesmits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *