2013-58. Du coût des royautés contemporaines en Europe et de celui de la présidence de la république française…

Download PDF

Vendredi 12 juillet,
anniversaire du massacre du Comte François-Louis de Saillans
et de MM. les abbés Boissin et Pradon,
tous trois horriblement massacrés aux Vans le 12 juillet 1792
à la suite de l’échec du troisième rassemblement de Jalès.

2013-58. Du coût des royautés contemporaines en Europe et de celui de la présidence de la république française... dans Commentaires d'actualité & humeurs frise-lys

L’un de nos amis, qui vit au Royaume de Belgique, nous a communiqué une étude qui date du mois d’avril 2012 et qui, à ma connaissance – et on se demande bien pourquoi (!!!) – , n’a pas fait l’objet de diffusion dans les grands media français : il s’agit du sixième rapport sur le coût des chefs d’Etats européens publié par Monsieur Herman Matthijs, professeur d’administration et de finances publiques à l’Université de Gand.
Le Professeur Matthijs est connu pour sa probité intellectuelle et sa rigueur, on ne peut lui reprocher de faire intervenir des idées partisanes ou des préjugés idéologiques dans son travail.
Le Professeur Matthijs publie des chiffres : ces chiffres parlent d’eux-mêmes sans avoir besoin d’être longuement interprétés… 

Le rapport du Professeur Herman Matthijs révèle donc que le président de la république française est le chef d’État le plus coûteux d’Europe : en effet, le budget de la présidence de la république française s’élevait, à la parution du rapport, à 111,7 millions d’euros.
Le budget de la présidence de la république fédérale d’Allemagne, s’élevait, lui, à 30,7 millions d’euros.

Par ordre décroissant, voici ensuite le budget des différentes royautés européennes :
– pour la couronne néerlandaise : 39,4 millions d’euros ;

– pour la couronne britannique : 38,2 millions d’euros ;
– la couronne norvégienne : 25,2 millions d’euros ;
– la couronne belge : 14,2 millions d’euros ;
– la couronne suédoise : 13,9 millions d’euros ;
– la couronne danoise : 13,2 millions d’euros ;
– la couronne luxembourgeoise : 9,2 millions d’euros ;
– la couronne espagnole : 8,2 millions d’euros.

Habituellement, dans ces royautés, les souverains ne partent pas à la retraite, tandis que la république française doit pourvoir à la retraite de trois anciens présidents qui ont coûté chacun 1,5 millions d’euros en 2012.

En outre, il faut ajouter que, dans les pays où il y a un roi ou une reine, la succession est réglée à l’avance, tandis qu’en France elle fait l’objet d’élections dont le coût s’avère absolument exorbitant : pour les élections présidentielles de 2012, il a atteint 228 millions d’euros.

Si les budgets annuels restent à peu près stables, et malgré le décret de la fin août 2012 qui a réduit de 30% la rémunération du président de la république, le coût du quinquennat de François Hollande s’élèvera à près de 809 millions d’euros, en tenant compte des élections présidentielles et des retraites.

Selon les mêmes conditions et pour la même période, la royauté néerlandaise devrait coûter 197 millions d’euros.
La royauté britannique, 191 millions d’euros.
La royauté norvégienne, 126 millions d’euros.
La royauté belge, 71 millions d’euros.
La royauté suédoise, 69,5 millions d’euros.
La royauté danoise, 66 millions d’euros.
La souveraineté luxembourgeoise, 46 millions d’euros.
La royauté espagnole, 41 millions d’euros.

Ainsi donc, alors que la présidence de la république devrait coûter aux Français quelque 809 millions d’euros sous le quinquennat de François Hollande, dans le même temps les huit principaux souverains européens réunis ne devraient coûter que 807,5 millions d’euros à l’ensemble de leurs sujets, c’est-à-dire qu’à eux huit ils atteignent à peine le coût total de l’actuel président et des trois présidents retraités, en France !

Avec un budget annuel de 40 millions d’euros par an, un Roi de France reviendrait donc 75% moins cher que l’actuel président de la république.

Et après cela, malgré l’implacable objectivité des chiffres, en France, on persiste à faire croire aux gens que la royauté est un régime dispendieux et que ce sont les Rois qui dilapident les finances publiques…

Lully.

lully-defenseur-de-la-couronne budget dans Vexilla Regis

Le blogue du Maître-Chat Lully

5 comments

  1. Albouze

    Merci pour cet article effarant ! Je précise que les 30 % de diminution de salaire de notre président et des ministres ont été jugés irrecevables par les hautes instances. Donc, cette diminution est du bluff ! Ils touchent plein pot …..

  2. MEYER

    Précision : Le décret de fin août instituant la baisse de 30% des rémunérations des membres du gouvernement ,’ n’a rien baissé du tout puisqu’il a été jugé comme “illégal” par le Conseil Constitutionnel et donc n’a pas été appliqué. On s’est bien gardé,alors, d’en trop parler et non ‘ministres’ et ‘sous-ministres’ peuvent pétarader plein pot

  3. Sébastien

    Vive le retour d’un bon Roi catholique en France. Il devrait s’en trouver un sans peine dans la descendance des Bourbon!
    Un correspondant belge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *