Gesté : l’église est désormais à moitié détruite… pardon « déconstruite »…
Selon un article de Breizh Journal du 20 juin. Un tag peint dans la nuit de jeudi à vendredi dans un abribus, signé : « Printemps Français » (à vérifier…). Photo : © Courrier de l’Ouest Lire la suite ...
Traduire le site »