Un diocèse sud-africain réfléchit sur l’effondrement de la pratique religieuse après le confinement
Du bout des lèvres, la plupart des diocèses français ont reconnu avoir perdu un tiers de leurs fidèles après le confinement – soit cinq ans de baisse annuelle (4 à 5% par an) d’un Lire la suite ...
Traduire le site »