Prises d’habit et ordination pour les Missionnaires de la Miséricorde
Download PDF

Le vendredi 20 avril à 18h en l’église Saint-François de Paule de Toulon, au cours de la messe pontificale célébrée par Mgr Dominique Rey, Frère Sébastien, Guillaume le Gall et Clément Anouil recevront l’habit des Missionnaires de la Miséricorde. Ils feront aussi leur premier engagement temporaire dans la communauté.

Le 3 juin, solennité du Saint-Sacrement, à 10h30 également en l’église Saint François de Paule, Mgr Dominique Rey ordonnera diacre pour la Société des Missionnaires de la Miséricorde, l’abbé Vincent Marie-Jeanne.

Missionnaires de la Miséricorde Divine

Une nouvelle communauté dans le diocèse de Toulon
Download PDF

Notre confrère le Salon Beige diffuse un article du journal diocésain de Fréjus-Toulon. Deux jeunes prêtres venant de l’Institut du Christ Roi fondent l’Ordre de Saint-Rémi dans le diocèse de Fréjus-Toulon, cette communauté veut prier et faire prier pour la France en se rappelant notamment les paroles du Pape Jean-Paul II au Bourget : “France, Fille aînées de l’Eglise, es-tu fidèle aux promesses de ton baptême,  à l’alliance avec la Sagesse éternelle ?“.

 

 

Le Carême avec les Missionnaires de la Miséricorde Divine
Download PDF

Les Missionnaires de la Miséricorde Divine nous proposent de cheminer tout le Carême et de découvrir et mieux participer à la liturgie en général, et dans la forme extraordinaire en particulier“.

Pour regarder la vidéo chaque jour

Désirer le sacerdoce
Download PDF

L’abbé Fabrice Loiseau, Supérieur de la Société des Missionnaires de la Miséricorde Divine, signe une tribune sur les vocations sur le site internet de sa communauté nous rappelant notamment que pour avoir les vocations dont l’Eglise a tant besoin il faut faire un véritable acte de foi dans le sacerdoce mais aussi désirer vraiment des vocations dans chaque famille.

Le 23 septembre dernier, nous avons eu l’immense joie d’avoir un nouveau prêtre et un nouveau diacre.

Mesurons-nous vraiment la grâce qui nous est accordée pour chaque ordination ? Saint Jean-Paul II affirmait dans Pastores dabo vobis : « L’Église ne pourrait pas, sans prêtres, vivre l’obéissance fondamentale qui est au cœur de son existence et de sa mission dans l’histoire, l’obéissance au commandement de Jésus : Allez donc, de toutes les nations faites des disciples ».

Dans beaucoup de secteurs de l’Église, nous avons encore du mal à comprendre la grandeur de ce don. La crise des vocations vient entre autres d’un manque de foi dans l’identité sacerdotale. Le prêtre est un « Autre Christ », identifié dans son âme et son agir sacramentel au Christ tête et pasteur. Il est marqué par le Seigneur pour nous donner la présence de Dieu, il est l’intendant des mystères du Salut. Seul le prêtre, comme le rappelle infailliblement l’Église, peut offrir le sacrifice de la messe. « Si on comprenait le prêtre, disait le saint curé d’Ars, on en mourrait d’amour ». Sans déifier l’homme qui demeure avec ses faiblesses, comprenons que nous sommes en présence du don de Dieu pour le salut de l’humanité.

Benoît XVI disait en 2006 : « Priez le Seigneur de la moisson, cela veut dire aussi : nous ne pouvons simplement « fabriquer » des vocations, elles doivent venir de Dieu. Nous ne pouvons pas, comme peut-être dans d’autres professions, par un management ciblé, par des stratégies appropriées, tout simplement recruter des gens. La vocation doit toujours trouver le chemin qui va du cœur de Dieu au cœur de l’homme. Et malgré tout, pour qu’elle puisse atteindre le cœur de l’homme, notre coopération est également nécessaire. Priez le Seigneur de la moisson, cela signifie certainement en premier lieu que nous lui adressions notre prière, que nous, nous remuions son cœur en disant : agis donc ! Réveille les hommes ! Allume en eux l’enthousiasme pour l’Évangile et la joie à son contact ! Fais qu’ils reconnaissent qu’il s’agit du trésor des trésors, et que celui qui l’a découvert le transmette ».

Nous ne pourrons sortir de la crise des vocations si l’ensemble de l’Église ne fait pas un acte de foi dans le sacerdoce. La qualité de l’évangélisation dépend de la juste articulation entre prêtres et laïcs. Il faut désirer et demander des vocations dans chaque famille, ainsi en est il du plan du Seigneur pour une collaboration avec l’homme.

Abbé Fabrice Loiseau

Les Missionnaires de la Miséricorde ont besoin de vous
Download PDF

Fondée en 2005 par l’abbé Fabrice Loiseau dans le diocèse de Toulon, la Société des Missionnaires de la Miséricorde Divine compte 3 implantations paroissiales : l’église Saint François de Paule (paroisse personnelle à Toulon), l’église Saint-Charles (à Marseille) et l’église des Minimes (à Draguignan), 6 prêtres, un frère et une quinzaine de séminariste en formation au Séminaire diocésain de la Castille (Toulon).

La communauté a fait l’acquisition d’un immeuble dans le centre de Toulon, qui sera sa Maison-Mère et le presbytère de la paroisse personnelle, de nombreux travaux ont été réalisés… Il manque 100 000 € pour finir ses travaux !

Soutenir les Missionnaires de la Miséricorde

Ordinations pour les Missionnaires de la Miséricorde
Download PDF

Dans quelques semaines, la Société des Missionnaires de la Miséricorde Divine comptera un prêtre de plus :

La communauté est très heureuse de vous annoncer l’ordination sacerdotale de l’abbé Hugues de Franclieu et de l’ordination diaconale de l’abbé Montfort Gillet par Mgr Rey

Le samedi 23 septembre 2017, à 9h30 en la cathédrale Notre-Dame de la Seds de Toulon,

Par l’imposition des mains et le don de l’Esprit-Saint, son Excellence Monseigneur Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon

Ordonnera prêtre l’abbé Hugues de Franclieu
et diacre en vue du sacerdoce l’abbé Montfort Gillet

L’abbé Fabrice Loiseau, la Société des Missionnaires de la Miséricorde Divine et les familles des ordinands vous invitent à participer à leur joie et à leur action de grâce en assistant ou en vous unissant par la prière à la messe pontificale d’ordination.

La cérémonie sera suivie d’un vin d’honneur sur le parvis de la cathédrale

Ornements violets pour l’imposition des mains

Missionnaires de la Miséricorde

A propos des communautés Ecclesia Dei
Download PDF

Dans le numéro de Juillet-Aôut 2017 (n°294) de La Nef, Mgr Rey, évêque de Fréjus-Toulon, évoque les fruits du Motu Proprio Summorum Pontificum dans son diocèse et il évoque également les communautés sacerdotales dites Ecclesia Dei :

La Nef : Comment analysez-vous la situation des instituts dits « Ecclesia Dei », particulièrement ceux formant des prêtres séculiers : les voyez-vous comme des nostalgiques du passé qu’il faut accueillir par charité ou comme une chance pour l’Église ? Et l’Église, par la voix des évêques notamment, a-t-elle un rôle à jouer pour les orienter, comme pour toutes les nouvelles communautés, notamment dans un sens d’acceptation de la célébration de la forme ordinaire ?
Mgr Rey : Je pense que la perception que beaucoup de personnes ont de ces communautés n’est pas juste. Il faut reconnaître que certaines personnes, au sein des communautés, ont naguère beaucoup souffert. Mais je me réjouis de ce que, loin de se figer sur le passé, des nouvelles générations de prêtres et de religieux apparaissent au sein de ces communautés parce qu’elles y ont rencontré le Christ. Ce n’est pas de la nostalgie. Elles témoignent de ce que le pape Benoît XVI a écrit dans la lettre d’accompagnement de Summorum Pontificum : « Ce qui était sacré pour les générations précédentes reste grand et sacré pour nous, et ne peut à l’improviste se retrouver totalement interdit, voire considéré comme néfaste. Il est bon pour nous tous, de conserver les richesses qui ont grandi dans la foi et dans la prière de l’Église, et de leur donner leur juste place. »
Comme évêque, mon rôle est d’assurer avec ces communautés le lien de la communion ecclésiale, d’éviter l’isolement ou le risque de dérives sectaires qui existent partout. Mais cette communion passe par la proximité, par la célébration de la liturgie et des sacrements pour elles. C’est le rôle de chaque évêque dans son diocèse.
L’Église autorise l’existence d’instituts dont les membres ne célèbrent pas eux-mêmes la nouvelle liturgie, et je respecte cela. Mais cela implique aussi de leur part le même respect pour les autres prêtres. Il ne s’agit pas de condamner tout débat, mais de demander que cela se fasse respectueusement, fraternellement et de façon constructive.

Une procession à Porquerolles
Download PDF

Suite à notre post sur la célébration de la messe dans la forme extraordinaire à Porquerolles, un lecteur nous transmet le lien vers les photos de la Procession de Saint-Pierre sur la mer (1er juillet) à Porquerolles (paroisse de La Londe Les Maures) par les prêtres de la Fraternité de Saint-Joseph, Gardien.

Photos Fraternité de Saint-Joseph, Gardien

Une messe dans la forme extraordinaire à St Tropez cet été
Download PDF

Notre confrère AMDG nous informe qu’une messe dans la forme extraordinaire va être célébrée tous les dimanches de l’été à l’église paroissiale Notre-Dame de l’Assomption de Saint-Tropez à 9h00 par l’abbé de Saint-Sernin,vicaire de la paroisse.

Paroisse de Saint-Tropez

Le Carême avec les Missionnaires de la miséricorde
Download PDF

Pour le Carême, les Missionnaires de la miséricorde divine vous proposent de cheminer chaque jour avec Notre-Dame de Fatima, à l’occasion du centenaire des apparitions.

Recevoir les vidéos

Missionnaires de la miséricorde divine

 

Ordinations pour les Missionnaires de la Miséricorde Divine (Toulon)
Download PDF

Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon, ordonnera diacre l’abbé Hugues de Franclieu, Missionnaires de la Miséricorde, et sous-diacres les abbés Montfort Gillet et Vincent Marie-Jeanne, Missionnaires de la Miséricorde, le samedi 25 février à 10h à l’église Saint-François-de-Paule à Toulon.

Société des Missionnaires de la Miséricorde Divine

Sanary-sur-Mer : concert au profit des chrétiens d’Orient
Download PDF

Vendredi 28 octobre – 20h30

Concert Exceptionnel proposé par l’ADFT Magnificat
au Théâtre Galli à Sanary-Sur-Mer

Première partie : Jazz avec Berline et Louis Winsberg + Christophe Lampidecchia
Deuxième partie : The Balkanik Gospel avec Rona Hartner
20€ la place
Réservez votre billet ici !
En cas de mobilité réduite, merci de le préciser lors de la réservation
Magnificat, c’est donc des actions significatives menées par des artistes aussi engagés que talentueux, en faveur de ceux qui en ont le plus besoin.

Soutenus par le diocèse, au sein de l’A.D.F.T MAGNIFICAT (Association Diocésaine Fréjus-Toulon MAGNIFICAT), de nombreux artistes donnent leur talent dans un bel élan de générosité. Artistes peintres, sculpteurs, plasticiens, musiciens, chanteurs, dessinateurs, graphistes, auteurs, poètes, photographes : tous, chrétiens ou non, bénévoles en cette belle fraternité…

Cette année, les artistes de Magnificat ont souhaité mobiliser leur énergie afin de collecter des fonds pour venir en aide aux chrétiens qui vivent en Orient, persécutés chez eux à cause de leur foi chrétienne.

L’Orient, berceau de la chrétienté, doit pouvoir continuer de permettre aux orientaux chrétiens de vivre leur foi dans la paix. Les oeuvres Magnificat permettent d’aider la vie chrétienne en Orient de continuer à exister, notamment à travers la reconstruction d’églises et d’écoles.

A travers Magnificat, les artistes vous donnent Rendez-Vous pour un programme artistique exceptionnel dont tous les bénéfices sont reversés aux chrétiens en Orient.

 

Messe dans la forme extraordinaire cet été à Saint-Aygulf
Download PDF

Un lecteur nous informe qu’une messe dans la forme extraordinaire sera célébrée cet été (comme chaque année) à l’église de Saint-Aygulf les dimanches et le 15 août à 9h00 (à partir du 3 juillet) par l’abbé Alain Boussand.

Paroisse de Saint-Aygulf

Sous-diaconat pour les Missionnaires de la Miséricorde
Download PDF

ordination_sd_mmdLes Missionnaires de la Miséricorde Divin compte un nouveau sous-diacre, l’abbé Hugues de Franclieu, ordonné ce vendredi 11 février par Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon.

Les Missionnaires de la Miséricorde comptent 5 prêtres, un frère et une douzaine de séminaristes en formation au Séminaire de La Castille.

Contact : Missionnaires de la Miséricorde

 

40 jours de Miséricorde avec les Missionnaires de la Miséricorde Divine !
Download PDF

La Société des Missionnaires de la Miséricorde Divine vous propose de cheminer pendant le Carême avec des vidéos quotidiennes sur le thème de la Miséricorde.

Cette communauté fondée en 2005 est présente dans les diocèses de Fréjus-Toulon (à Toulon et à Draguignan) et de Marseille (à Marseille). Elle a trois piliers fondateurs : le témoignage de la Miséricorde, comme le Christ l’a révélé à sœur Faustine ; une grande dévotion eucharistique avec un attachement particulier à la célébration de la liturgie dans le rite de saint Pie V dans l’esprit du Motu Proprio Summorum Pontificum ; et un zèle missionnaire pour la Nouvelle Évangélisation, particulièrement envers les musulmans.

S’inscrire en ligne pour recevoir le lien avec les vidéos

Les Missionnaires de la Miséricorde Divine
Download PDF

La Société des Missionnaires de la Miséricorde Divine a été fondée en 2005 par l’abbé Fabrice Loiseau, à l’époque prêtre de la Fraternité Saint-Pierre. Il en donne une brève présentation aux abonnés à Famille Chrétienne.

missionnaires de la miséricordeIl y a bientôt 10 ans, en 2005, nous fondions dans le Var la Société des Missionnaires de la Miséricorde Divine, encouragés par Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon. Dès l’origine, trois piliers fondaient notre identité, et ils n’ont pas changé :
Diffuser la dévotion au Coeur Miséricordieux du Christ, sous le patronage de sainte Faustine ;
Adorer l’eucharistie chaque jour en communauté, en restant attachés à sa célébration sous la forme extraordinaire du rite romain, dans une paroisse personnelle érigée à Toulon en 2005
Annoncer directement l’Evangile, tout particulièrement auprès des musulmans, qui représentent 75% de la population de notre quartier.
Ce charisme est fondamental pour nous, et ne doit rien au hasard. A l’exemple du bienheureux Charles de Foucauld et des pères blancs, témoins du Christ en terre d’Islam, notre habit est le burnous d’Afrique du Nord. Mais surtout, nous pratiquons avec les musulmans un vrai dialogue en profondeur, fait de bienveillance, d’amitié et vérité. Car n’ont-ils pas droit, eux aussi, de rencontrer le cœur miséricordieux de Jésus-Christ.

Les Missionnaires de la Miséricorde Divine comptent aujourd’hui 5 prêtres, 1 frère et 8 séminaristes. Elle développe un apostolat paroissial à Toulon (Paroisse Personnelle Saint François de Paule), à Marseille (Paroisse Saint Charles) ou encore à Draguignan. Ses séminaristes sont formés au Séminaire diocésain de la Castille.

Les Missionnaires de la Miséricorde Divine cherchent à acquérir une maison à Toulon, qui serait leur Maison-Mère. On peut les soutenir ici.

Nouvelle ordination “extraordinaire” dans la cathédrale de Toulon
Download PDF

Un lecteur, que nous remercions, nous a adressé quelques compléments à l’article publié ici même avant-hier. Les voici.

Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon, a procédé une nouvelle fois à l’ordination dans la forme extraordinaire d’un prêtre pour son diocèse, l’abbé Stéphane Morin. La cérémonie a eu lieu le 11 novembre, en la fête de saint Martin, apôtre des Gaules. Dans la cathédrale de Toulon remplie par la foule des grands jours, avec prêtres, membres de communautés, un certain nombre de séminaristes, le somptueux pontifical a bénéficié des chants d’une chorale largement composée par des membres de la Fraternité Saint-Vincent-Ferrier. On peut espérer que le sermon de Mgr Rey, d’une grande élévation théologique et spirituelle portant notamment sur la chasteté sacerdotale, sera publié. En voir un extrait sur le fait que les laïcs doivent regarder les prêtres comme un don de Dieu et les aider à porter la lourde charge de leur ministère, donné par le chanoine Alain Boussand, curé de Saint-Aygulf, cérémoniaire de l’évêque. Il faut rappeler que Toulon est un diocèse de pointe pour l’accueil au sein de ses activités et de sa pastorale de la liturgie traditionnelle. Il compte une paroisse personnelle vouée à cette forme, confiée à la florissante communauté des Missionnaires de la Miséricorde divine de l’abbé Fabrice Loiseau, et que – cas pour l’instant unique en France – une petite section Summorum Pontificum, la Maison Saint-Charles, confiée à l’abbé Marc de Saint-Sernin, est intégrée au séminaire diocésain de La Castille, dirigée par l’abbé Jean-Noël Dol.

Une nouvelle ordination diocésaine dans la forme extraordinaire
Download PDF

Un lecteur du Forum Catholique fait suivre un lien vers les photos de l’ordination sacerdotale d’un prêtre diocésain de Toulon dans la forme extraordinaire.

Ce 11 novembre, Mgr Rey a ordonné prêtre dans la forme extraordinaire du rite romain l’abbé Stéphane Morin à la Cathédrale Notre-Dame de la Seds de Toulon. L’abbé Morin est un prêtre du diocèse de Toulon. Il s’agit de la 3ème cérémonie d’ordination sacerdotale du dicocèse depuis le début de l’année (Une autre est prévue fin novembre) mais c’est surtout la 2ème de l’année dans la forme extraordinaire.

Nous l’avons signalé à plusieurs reprises… la forme extraordinaire a toute sa place à Toulon. Nous devons rendre grâce pour l’action de Mgr Rey. On peut également souhaiter qu’à l’avenir les communautés Ecclesia Dei puissent aussi contribuer à cette richesse et trouver leur place dans ce diocèse.

Ordination_Stephane_Morin_1rPhotos Paroisse Saint-Aygulf. D’autres photos ici.

Ordinations pour les Missionnaires de la Miséricorde
Download PDF

En la Solennité de l’Ascension, jeudi 29 mai, Mgr Rey a ordonné deux prêtres, les abbés Florent Molin et Matthieu Bévillard, pour les Missionnaires de la Miséricorde Divine dans la Cathédrale de Toulon.
Cette communauté de droit diocésain a été fondée en 2005 par l’abbé Fabrice Loiseau (ancien de la Fraternité Saint-Pierre), la formation des séminaristes de la communauté est effectuée au sein du séminaire de La Castille (Séminaire diocésain) avec quelques spécificités. La communauté des Missionnaires de la Miséricorde Divine compte désormais 5 prêtres. 

photos2

IMG_6122-r2

photos1Photos (Gducem, Le Forum Catholique) et d’autres photos à venir ici

Toujours le diocèse de Toulon
Download PDF

Le Baptistère, dans sa livraison de février (n°76), nous indique que le diocèse de Fréjus-Toulon (Var) compte une messe dans la forme extraordinaire en plus : 

La progression continue encore et toujours dans le diocèse de Toulon. A lui seul, le diocèse compte 11 lieux de célébrations dominicales dans la forme extraordinaire.
Saint Maximin la Sainte Baume, à la Basilique Sainte Marie Madeleine, la messe est désormais célébrée chaque dimanche à 17h.

Cette messe est célébrée par l’abbé Henri Forestier, prêtre du diocèse de Toulon (qui a été membre de l’Institut du Bon Pasteur pendant un temps).

Basilique-Saint-Maximin-choeurLe diocèse de Fréjus-Toulon compte 16 lieux de messes différents où est célébrée la messe dans la forme extraordinaire :
– 12 lieux de messes dominicales hebdomadaires (dont Saint-Maximin la Sainte Baume)
– 1 lieu de messe dominicale mensuelle (quand certains diocèses français n’ont qu’une application mensuelle du Motu Proprio !)
– 3 lieux de messes en semaine (sans messe messe dominicale) 

Rappelons aussi que ce diocèse propose aussi depuis septembre dernier au sein du séminaire diocésain une formation spécifique pour les jeunes attachés à la forme extraordinaire.

Un nouveau noviciat pour les Dominicaines du Saint-Esprit
Download PDF

Dominicaine du SESous l’impulsion de l’abbé Victor-Alain Berto (1900-1968), prêtre du diocèse de Vannes, l’Institut des Dominicaines du Saint-Esprit a été fondé en 1939 :

L’Institut des Dominicaines du Saint-Esprit est une Société de Vie Apostolique de droit pontifical de vierges consacrées, vivant en commun, au sein de l’Ordre de saint Dominique. Il doit sa formation et son agrégation à l’Ordre à l’abbé Victor-Alain Berto, prêtre du diocèse de Vannes, lui-même tertiaire dominicain, zélé serviteur de l’Église.
A l’imitation de sainte Catherine de Sienne et suivant un mode antique de vie dominicaine disparu en France pendant la Révolution, les sœurs sont simplement des vierges dominicaines.
Le vocable du Saint-Esprit a été choisi pour honorer la Troisième Personne divine que Jésus appelle l’Esprit de Vérité. Toute l’Oeuvre des Dominicaines du Saint-Esprit est confiée à la protection de Notre-Dame de Joie.

 

Pour résoudre des difficultés internes à la communauté, les Dominicaines du Saint-Esprit réouvrent deux maisons de formation pour les postulantes et pour les novices dans le diocèse de Toulon (à la Sainte-Baume et à Draguignan).

L’institut des Dominicaines du Saint-Esprit compte aujourd’hui 5 écoles : l’Institution Saint-Pie X (Saint-Cloud, fondée en 1945), l’Institution Saint Thomas d’Aquin (Pontcallec, fondée en 1974), l’Institution Sainte Catherine de Sienne (Nantes, fondée en 1977), l’Institution Saint Joseph (Draguignan, fondée en 1985) et l’Institution Saint-Dominique (Epinal, fondée en 1995). Ces 5 écoles dont la plupart sont des pensionnats accueillent les jeunes filles jusqu’au lycée en section littéraire (Le primaire est en général mixte jusqu’en CE2).
En septembre 2013, elles avaient fermé le foyer Notre-Dame de Joie, internat pour garçons du primaire à la 5ème basé à Pontcallec afin d’être en mesure de mieux adapter leur maison-mère pour les mères les plus âgées. 
La communauté compte aujourd’hui une centaine de membres.

Ecole DSE

On peut soutenir l’Institut des Dominicaines du Saint-Esprit par des dons 

 

Les servants de messe formés aux deux formes du rite romain
Download PDF

Le diocèse de Fréjus-Toulon est toujours à la pointe de la réception du Motu Proprio Summorum Pontificum.  L’officiel du diocèse de Toulon du mois de mars publie la nomination d’un prêtre chargé des servants de messe en y précisant bien que sa fonction concerne les deux formes du rite romain.

L’Évêque de Fréjus-Toulon confie au Père Carlos Javier Hamel Lopez, membre de la Fraternité Saint-Joseph Gardien et avec l’accord du Modérateur, la responsabilité des servants de messe pour le diocèse de Fréjus-Toulon. Le Père Carlos Javier Hamel Lopez aura pour mission, notamment :

1. De veiller à la bonne formation des servants d’autel en matière liturgique sous les deux formes du rite romain : progression des servants aussi bien théorique que pratique avec des étapes à franchir en fonction de leur âge et/ou de leurs compétences (céroféraire, acolyte, thuriféraire, aspirant cérémoniaire, cérémoniaire, grand clerc, par exemple) ;

2. De coordonner les initiatives locales afin de favoriser une certaine unité ;

3. D’organiser des rassemblements de servants de messe au niveau diocésain.

Donnée à Toulon, en trois exemplaires originaux, le 2 février 2013, en la fête de la Présentation du Seigneur.

+ Dominicus Rey, Episcopus Forojuliensis ac Tolonensis

À Toulon, le Motu Proprio est rentré paisiblement dans les usages… Ce diocèse compte à lui seul : 11 lieux de messes dominicales dans la forme extraordinaire dont 10 sont hebdomadaires. Si on applique à la France le ratio nombre de messes ramené à la population du Var, il faudrait 725 lieux de messes Motu Proprio soit 3,3 fois plus qu’actuellement !

Ordres mineurs en forme extraordinaire dans le diocèse de Fréjus-Toulon
Download PDF

Vu sur le site des Missionnaires de la Miséricorde divine de Toulon, dont le fondateur et supérieur est l’abbé Fabrice Loiseau par ailleurs curé de la paroisse Saint-Franois-de-Paule de Toulon. Le dimanche 11 novembre dernier, Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon a donné l’exorcistat et l’acolytat, et a ordonnés sous-diacres deux membres des Missionnaires de la Miséricorde Divine, et un séminariste diocésain de Toulon.

Traduire le site »