Breve – Footballeurs, Français, blancs et catholiques, le surprenant avénement
On n’aura jamais autant vu de tatouages religieux en Equipe de France. Chez Rémy Cabella, l’inscription « Dio vi salvi Regina » au bras gauche. Chez Antoine Griezmann, le Christ Lire la suite ...
Traduire le site »