Info – Ce que pense le successeur du card. Ratzinger
Download PDF

Le cardinal Muller, successeur et disciple du cardinal Ratzinger publie un livre sur la foi bientôt disponible en français.

Que pense le préfet de la congrégation pour la doctrine de la foi des sujets brûlants d’actualité pour l’Eglise ? Comment lit-il le pontificat du pape François ?

3940102334

L’homosexualité, le célibat sacerdotal, la protestantisation de l’Eglise, la question de la communion, le sacerdoce féminin, autant de points chauds qui crispent les catholiques.

Début de réponse sur Belgicatho.

Revue – Divorcés-remariés : « Miséricorde ne veut pas dire renoncer aux commandements de Dieu »
Download PDF

Comme nous vous l’annoncions sur Riposte Catholique, l’exhortation apostolique post-synodale ne devrait pas retenir les propositions du cardinal Kasper

Le cardinal Gerhard L. Müller, préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, s’apprête à sortir un livre-entretien intitulé « Rapport sur l’espérance » écrit avec le prêtre et journaliste espagnol Carlos Granados, directeur général de la Bac (Bibliothèque d’auteurs chrétiens).

 

La revue espagnole pro-vie« Actuall » a diffusé quelques extraits sur la famille, qui occupe l’un des quatre chapitres de ce livre. La communion aux divorcés-remariés est encore une fois le sujet brûlant. La raison pour laquelle ces personnes ne peuvent pas recevoir la communion, explique le cardinal, réside dans « la nature même du droit divin de l’indissolubilité du mariage », et c’est pourquoi le synode, « a beaucoup insisté sur cette impossibilité ». Miséricorde ne veut pas dire « renoncer aux commandements de Dieu ou trouver une justification pour les suspendre ou les rendre nuls ». « Vas et ne pèche plus », dit Jésus à la femme adultère après l’avoir traitée avec grande miséricorde, rappelle le cardinal.

 

Lire la suite sur Aleteia 

Barbarin, cardinal Müller et Mgr Ferrer devant les tribunaux ?
Download PDF

Une affaire compliquée qui n’est pas sans rappeler l’affaire Mgr Picon. Sans diminuer les manquements des prélats dans cette affaire, il est difficile de ne pas comparer le profil dérangeant de ceux que l’on voudrait mettre en accusation.

 

Des victimes du P. Preynat souhaitent porter plainte contre l’archevêque de Lyon pour non-dénonciation d’infraction sexuelle sur mineur

Alors que le cardinal Philippe Barbarin dit avoir été mis au courant « vers 2007-2008 », des « comportements » d’un prêtre lyonnais mis en examen pour des agressions sexuelles sur de jeunes scouts entre 1986 et 1991, des victimes de ce prêtre, le P. Bernard Preynat, pourraient porter plainte contre l’archevêque de Lyon pour non-dénonciation d’infraction sexuelle sur mineur.

À lire > Le diocèse de Lyon face au passé d’un prêtre pédophile

« Nous porterons plainte pour non-dénonciation de faits de pédophilie en fin de semaine prochaine ou début de semaine suivante », explique François Devaux, président de l’association La Parole libérée, fondée en décembre pour regrouper les victimes du P. Preynat.

Outre le cardinal Barbarin, les plaintes devraient également concerner Régine Maire, membre du conseil épiscopal du diocèse de Lyon et chargée par le cardinal Barbarin de recevoir les victimes, mais aussi le cardinal Gerhard Ludwig Müller et Mgr Luis Francisco Ladaria Ferrer, respectivement préfet et secrétaire de la Congrégation pour la doctrine de la foi, auxquels le cardinal Barbarin avait référé.

À lire > Le cardinal Barbarin : « Ma seule préoccupation a été qu’aucun mal ne soit plus commis »

« Une personne qui avait grandi à Sainte-Foy-lès-Lyon m’a parlé des comportements du P. Preynat, vers 2007-2008 », avait expliqué jeudi le cardinal Barbarin à La Croix qui précisait qu’« il s’agissait de faits anciens pour lesquels il n’y avait jamais eu de plainte, ni aucun indice de récidive ». « Ma seule préoccupation est qu’aucun mal ne soit plus jamais commis », avait précisé le cardinal.

Prescription de trois ans

De son côté François Devaux qui rappelle que, dans une précédente déclaration, le cardinal lyonnais affirmait avoir été au courant seulement en 2014.

« C’est en 2014 que j’ai reçu, pour la première fois, une victime venue me raconter des faits aujourd’hui prescrits : j’ai écrit à Rome qui m’a conseillé de le suspendre de ses fonctions malgré les vingt-quatre années écoulées depuis les faits. Ce que j’ai fait », a expliqué le cardinal Barbarin à La Croix.

Le signalement aux autorités des abus de nature sexuelle à l’égard d’un mineur de moins de 15 ans est obligatoire, selon le Code pénal, leur non-dénonciation étant un délit puni de 3 ans d’emprisonnement et de 45 000 € d’amende. En matière délictuelle, la prescription est toutefois de trois ans.

La question sera ici de savoir si la prescription court à partir de 2008, date où le cardinal a été mis au courant, ou 2014, quand il a rencontré une victime et demandé à Rome des instructions.

En septembre 2001, Mgr Pierre Pican, alors évêque de Bayeux et Lisieux (Calvados) avait été condamné à trois mois de prison avec sursis pour non-dénonciation des agissements pédophiles d’un prêtre de son diocèse, le P. René Bissey, auparavant condamné à 18 ans de réclusion.

Source La Croix

Le cardinal Müller dénonce des attaques “suicidaires” contre la famille
Download PDF

Le cardinal Müller, grand résistant conservateur au sein d’un épiscopat allemand marqué par le progressisme de certains fameux prédécesseurs, a prononcé quelques avertissements retentissants au sujet du mariage et de la famille, dans un entretien accordé au National Catholic Register en marge du colloque « Humanum » qui se tenait à Rome du 17 au 21 novembre. Il a considéré les tentatives de modifier la réalité du mariage et de la famille comme des gestes suicidaires d’un Occident sécularisé, qui est désormais « au bord du gouffre », et « doit prendre garde à chaque geste pour ne pas tomber ». Il a dit regretter qu’aujourd’hui, tant de questions viennent remettre en cause la distinction des sexes, et que l’on ne parle jamais de l’attraction naturelle entre l’homme et la femme et de leur complémentarité. Quant aux enfants, le prince de l’Église a précisé qu’ils sont d’abord des fruits de l’amour d’un homme et d’une femme, et ne peuvent être réduits à des objets sur lesquels l’État fait valoir des droits.

« Une colère artificiellement fabriquée est en train de monter contre l’Eglise » (Mgr Müller)
Download PDF

Le préfet de la Congrégation pour la doctrine de la Foi, Mgr Gerhard Müller, vient, si j’ose dire, de “mettre les pieds dans le plat” sur les odieuses campagnes contre l’Église catholique en Amérique du Nord et en Europe, dont l’une des toutes dernières manifestations en France, est la campagne inacceptable d’affiches injurieuses contre Mgr Marc Aillet, évêque de […]


Itinerarium

Mgr Gerhard Müller dénonce les « pogroms » contre l’Église catholique
Download PDF

Le préfet de la Congrégation pour la doctrine de la Foi, Mgr Gerhard Müller, vient, si j’ose dire, de “mettre les pieds dans le plat” sur les odieuses campagnes contre l’Église catholique en Amérique du Nord et en Europe, dont l’une des toutes dernières manifestations en France, est la campagne inacceptable d’affiches injurieuses contre Mgr Marc Aillet, évêque de Bayonne, Lescar et Oloron. Je tiens à vous préciser, … Lire la suite…


L’observatoire de la Christianophobie

Mgr Müller officialise la rupture des négociations avec les intégristes
Download PDF

L’inquiétude était légitime lorsque Mgr Gerhard Ludwig Müller a pris les commandes de la Congrégation pour la doctrine de la foi et devenant par là-même Président de la Commission théologique internationale et de la Commission Ecclesia Dei, le 2 juillet. Réputé pour sa réserve, voire son hostilité envers la Fraternité sacerdotale Saint Pie X dans son diocèse, la […]
Itinerarium

Traduire le site »