À ceux qui écrivent « Nike les cathos » sur les murs de France…
À Nantes en seulement 3 jours, c’est une cathédrale saccagée, une librairie et un lycée catholique vandalisés. Des symboles de groupuscules d’extrême-gauche « anarchistes » Lire la suite ...
Traduire le site »