Pour les catholiques de Shanghai rien ne vaut de bonnes séances de « rééducation » communiste…
Vous pensiez les « séances de rééducation » jetées dans les poubelles de l’Histoire… Que nenni ! La Chine “populaire”, dont le malheureux peuple est entre l’enclume d’un capitalisme Lire la suite ...
Traduire le site »