L’archidiocèse de Miami porte plainte, à son tour, contre le HHS Mandate
Download PDF

 

C’est à l’occasion d’une conférence de presse organisée le 19 octobre dernier au Centre pastoral de l’archidiocèse, que Mgr Thomas Wenski, archevêque de Miami (Floride), a annoncé qu’il avait déposé une plainte devant les tribunaux fédéraux contre le HHS Mandate, une plainte à laquelle se sont associées deux entités catholiques de l’archidiocèse : Catholic Health Service et Catholic Hospice. Pour l’archevêque de Miami, le HHS Mandate viole le Religious Freedom Restoration Act de 1993, une loi fédérale interdisant tout dispositif législatif visant à entraver le droit des personnes au libre exercice de leur religion, et il viole également trois clauses du Premier Amendement : libre exercice, établissement et liberté de parole. « Si nous pouvons obtenir l’abrogation le décret [HHS Mandate], nous pourrons maintenir notre liberté de servir en conformité à notre identité catholique et à nos principes catholiques et, par conséquent [cette règle] ne constituera pas un obstacle susceptible de mettre en jeu notre salut personnel », a déclaré Mgr Wenski. Largement plus de 100 institutions chrétiennes ou animées par des chrétiens ont déjà déposé plainte contre le HHS Mandate devant des tribunaux fédéraux.

Une belle carte postale de Miami pour mon ami Nicolas Senèze
Download PDF

On sait que j’adresse de temps en temps, de jolies cartes postales à Nicolas Senèze, journaliste au quotidien La Croix, ne serait-ce que pour me rappeler à son bon souvenir et lui témoigner  mon souci constant et vigilant de parfaire sa culture liturgique…

L’image que je lui adresse aujourd’hui, n’a pas été prise en catimini puisqu’elle figure, avec un long article et d’autres magnifiques photos, sur le site officiel de l’archidiocèse de Miami (Floride), offrant le compte-rendu de la Messe solennelle de la Purification de la Très Sainte Vierge Marie et de la Présentation du Seigneur, célébrée pontificalement et dans la forme extraordinaire par Mgr Thomas Wenski, archevêque de Miami, le jeudi 2 février dernier en l’Epiphany Church de cette ville, un véritable événement dont mon confrère et ami Christophe Saint-Placide nous avait averti dès le 27 janvier passé.

De l’avis unanime, pour être extraordinaire dans sa forme, cette célébration le fut aussi à tous égards puisqu’elle rassembla autour de l’archevêque quelque 1 200 fidèles et 75 prêtres ou séminaristes. C’était la première fois depuis plus de cinquante ans, qu’un archevêque célébrait pontificalement selon l’usus antiquior à Miami. La cappa magna qui revêtit l’archevêque lors de la procession d’entrée, ne fut pas taillée sur mesure pour l’occasion, puisqu’il s’agit de la cappa magna qui appartenait au premier archevêque de Miami, Mgr Coleman Carroll (1905-1977), Miami ayant été élevé au rang d’archidiocèse en 1968 par Paul VI.

La splendeur de la liturgie célébrée ce jour doit beaucoup au dévouement des prêtres du district des États-Unis de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre (FSSP), et, j’ose le dire, les catholiques de Miami leur doivent… une fière chandelle !

Traduire le site »