Le génocide vendéen et son mémoricide
Le 31 octobre 1986, interrogé sur le plateau d’Apostrophes où le sujet du jour portait le titre « A bas le roi, vive le roi ! », Max Gallo, alors député européen sous le gouvernement Mitterand Lire la suite ...
Traduire le site »