Info – Venezuela – L’Eglise dénonce les conditions carcérales
Download PDF

La Conférence épiscopale vénézuélienne (CEV) a exprimé sa préoccupation à propos de la situation carcérale dans le pays et exhorté les autorités à garantir les droits des détenus, comme le prévoit la Constitution et le Code pénal. Elle l’a fait par le biais d’une communiqué publié en la fête de Notre-Dame de la Miséricorde, le 24 septembre, communiqué qui a été signé par l’Archevêque de Coro, S.Exc. Mgr Roberto Luckert, Président de la Commission Justice et Paix de la CEV.

Nous exhortons « le gouvernement, au travers de ses organes compétents, à respecter et à faire respecter les droits et les garanties dont jouissent les détenus et leurs familles ». Le texte souligne : « Nous demandons aux fonctionnaires de rechercher la justice, le sens de l’équité et la rapidité dans leur travail » parce que, dans les prisons vénézuéliennes, les droits fondamentaux des détenus sont actuellement violés.
A ce propos, sont cités le surpeuplement des prisons, le « manque total » de structures et de règles sanitaires, « l’usage excessif de la force de la part des autorités », le retard apporté dans les procédures judiciaires et l’existence de groupes de détenus ayant la permission de mener des activités criminelles à l’intérieur des prisons. En outre, les familles des détenus subissent des traitements « inhumains et dégradants »

Source Agence Fides

Info – Colombie – Le card. Parolin se rendra à la signature de l’accord de paix
Download PDF

Le cardinal secrétaire d’Etat Pietro Parolin se rendra en Colombie, à Cartagena de Indias, lundi 26 septembre 2016, à l’occasion de la signature de “l’Accord de paix final pour la fin du conflit et la construction d’une paix stable et durable”, annonce le directeur de la salle de presse du Saint-Siège, Greg Burke.

Source Zénith

Le Saint-Siège a également été sollicité pour le dialogue dans la crise venezuelienne;

Info – Venezuela – Le Saint-Siège disponible pour jouer un rôle dans le dialogue, mais pas de médiation
Download PDF

Le Saint-Siège est disponible pour contribuer au dialogue entre le gouvernement vénézuélien et l’opposition, mais à condition que cela soit expressément demandé par les deux parties. C’est ce qu’écrit le cardinal secrétaire d’Etat Pietro Parolin, dans une réponse à Ernesto Samper, secrétaire général de l’Union des nations sud-américaines (UNASUR), le 12 août 2016.

Dans une lettre signée du 25 juillet, Ernesto Samper, ancien président de la Colombie et les anciens présidents d’Espagne, du Panama et de République dominicaine, respectivement José Luis Rodríguez Zapatero, Martín Torrijos et Leonel Fernández, demandaient au pape que « le Saint-Siège participe au groupe de ‘facilitateurs’ du dialogue entre le gouvernement et l’opposition ». Outre une grave crise économique depuis la chute des cours du pétrole, le pays est déchiré par une profonde crise politique depuis fin 2015.

 

« L’Eglise catholique, écrit-il, qui a son cœur et son engagement tournés vers la paix et le progrès des Nations, (…) est disponible pour contribuer au dépassement de la crise qui touche le Venezuela ».

Mais, ajoute le « numéro 2 » du Vatican, « une telle disponibilité pourra être effective à partir d’une invitation envoyée directement au Saint-Siège par les parties intéressées, une fois qu’elles auront pris la ferme décision de commencer formellement le dialogue ». Ainsi « le gouvernement vénézuélien et l’opposition seront les principaux responsables de cette invitation et seront plus réceptifs à accueillir les éventuelles suggestions dans le but de continuer de façon durable et fructueuse ».

Source Zénith

Info – Venezuela – Fermeture de séminaire pour cause de crise alimentaire
Download PDF

Le Venezuela traverse actuellement une violente crise, proche du chaos.

Signe des problèmes du pays, le diocèse de San Cristobal gère un séminaire de 350 étudiants, des étudiants qui sont forcés de rentrer plus tôt chez à cause des pénuries alimentaires, relève avec inquiétude le père Guerrero, mais le mal est encore plus grand, souligne t-il car l’État vénézuelien n’hésite pas à faire pression sur les structures d’Église en menaçant de révoquer leur financement. A ce stade, 900 insitutions éducatives gérées par l’Église sont concernées. Le peuple vénézuélien voit pourtant dans l’Église l’institution la plus crédible pour faire face à la crise rappelle le prêtre, qui demande à ce que le monde n’oublie pas le Venezuela.

 

Source Radio Vatican

Info – Vénézuela – Les évêques précisent leur position sur “la prise de Caracas”
Download PDF

Les Vénézuéliens se préparent à la « grande marche ». Le 1er septembre 2016, l’opposition appelle en effet à de gigantesques manifestations à Caracas, la capitale et dans d’autres ville du pays, pour dénoncer la grave crise que traverse le pays depuis des mois, mais aussi pour réclamer la tenue d’un référendum de révocation du président Nicolas Maduro, lequel bat des records d’impopularité.

Dans l’optique de ce grand rassemblement, que d’aucuns nomment déjà la« prise de Caracas », la conférence épiscopale du Venezuela a publié un important document, dans lequel elle précise sa position sur le sujet.

Les grandes manifestations populaires prévues le 1er septembre sont légales et légitimes, insistent avant tout les évêques. Manifester est un droit garanti par la Constitution. En conséquence, « toute mobilisation, rassemblement, ou activité à caractère politique doit être respecté et protégé » par les autorités, dans un climat de paix et de tolérance. Il est en outre du devoir de l’État d’assurer à tous ses citoyens la « libre expression » de leurs idées, ainsi que le« respect de leur intégrité personnelle et du bien commun ».

La conférence épiscopale renouvelle encore avec insistance l’appel lancé à l’issue de son assemblée plénière, en juillet dernier : celui du besoin, pressant et primordial, d’apporter des réponses adéquates à la crise politique, sociale et économique qui perdure, et dont les Vénézuéliens sont les premières victimes et auxquels les évêques réaffirment leur soutien. « Les laïcs ont un rôle très important dans la construction de la paix dans le pays », observent-ils. Ils doivent savoir déployer tous les efforts pour rendre possible la culture de la rencontre et d’un dialogue constructif ; ils doivent en outre créer un espace propice de « réconciliation entre tous les hommes et femmes du Venezuela »

 

Ecouter le reportage de Radio Vatican

Info – Venezuela – L’opposition demande la médiation du Vatican
Download PDF

L’opposition du Venezuela demande la médiation du Vatican dans la crise qui frappe le pays. « Nous estimons fondamentale la participation d’un représentant du Saint Siège et l’implication de plus d’ex-présidents » a déclaré jeudi dans un communiqué la Table pour l’unité démocratique, le groupe des opposants à Nicolás Maduro. Le même jour, le président de la conférence épiscopale du Venezuela, Mgr Diego Padron, a affirmé que le gouvernement vénézuélien manquait “d’autorité morale pour appeler à un dialogue et à la paix“, offrant les “bons offices” de l’Église pour favoriser une discussion. Cet appel risque de ne pas laisser le Vatican indifférent. Fin avril, le pape François lui-même avait écrit au président Nicolás Maduro, l’encourageant au dialogue avec toutes les composantes du pays. Et à plusieurs reprises, le cardinal Parolin, secrétaire d’état et ancien nonce apostolique à Caracas, n’avait pas caché la préoccupation du Saint-Siège.

 

Lire l’article sur Radio Vatican

 

Lire aussi les pénuries au Venezuela

Info – Venezuela – Pénuries – Inquiétudes de l’archevêque de Caracas
Download PDF

Le Venezuela touché par des pénuries d’énergie, mais aussi d’aliments et de médicaments. Dans le pays, la population fait la queue pendant des heures devant les supermarchés. « Il n’est pas possible de nier la crise et d’empêcher l’importation de vivres et de médicaments envoyés par différentes ONG et organisations de l’Église telles que la Caritas » souligne l’Archevêque de Caracas, qui critique le fait que le gouvernement masque la gravité de la crise.

Devant la presse, le Cardinal Jorge Urosa Savino a ajouté que le Président Maduro devrait éviter que l’Organisation des États américains active la Charte démocratique inter américaine, qui reviendrait à envoyer d’office les aides humanitaires pour résoudre la situation d’urgence.

 

Source Radio Vatican

Info – Vénézuela – Voyage de Mgr Gallagher annulé
Download PDF

La visite de Mgr Paul Gallagher, secrétaire pour les relations avec les États du Saint-Siège, est annulée. C’est un communiqué du diocèse de San Cristóbal qui l’annonce après avoir reçu une communication de la part de la nonciature apostolique à Caracas. « Pour des motifs indépendants du Saint-Siège », « Mgr Gallagher se voit contraint d’annuler son voyage au Venezuela prévu du 24 au 29 mai pour l’ordination épiscopale » de Mgr Francisco Escalante, nommé nouveau nonce apostolique en République du Congo. Aucune autre précision n’a été donnée sur cette annulation.

Cette visite devait permettre également au chef de la diplomatie vaticane de tenter de trouver des voies de dialogue dans un pays en crise. Aucune rencontre n’était cependant prévue avec le président Nicolas Maduro.

Le sort du Venezuela préoccupe grandement le Saint-Siège. Dans son message Urbi et Orbi de Pâques, François avait fait part de ses inquiétudes, appelant toutes les parties à un dialogue constructif en vue du bien commun. Par la suite, le Pape avait envoyé une lettre au président vénézuélien au début du mois de mai.

 

Source Radio Vatican

Les évêques vénézuéliens dénoncent le marxisme du gouvernement
Download PDF

La conférence épiscopale du Venezuela vient de publier une exhortation pastorale qui a pour sujet la crise économique et sociale que traverse ce pays. Dans le contexte des manifestations qui ont ponctué toute l’année 2014 contre le pouvoir de Nicolas Maduro, le successeur de Chavez, les évêques appellent tout d’abord au dialogue entre le gouvernement, l’opposition et les intermédiaires, et à prolonger le travail de conciliation inauguré par le Vatican. Mais, avec les critiques portées à l’encontre de l’usage de la force militaire, le plus important de ce texte est certainement la condamnation du « socialisme marxiste, une erreur qui ne doit pas être instituée ». Refusant que le gouvernement « impose d’en haut ce système économique » qui est « de toute évidence inopérant », les évêques ont exhorté à rejeter les « idéologies rigides vouées à l’échec » et à en finir avec son centralisme totalitaire.

Nouvelle profanation au Venezuela
Download PDF

La cathédrale de Barquisimeto, au Venezuela, a été le théâtre d’une profanation de la dernière laideur jeudi 13 novembre. Bien que, comme le précise le recteur de la cathédrale, l’abbé Paul Gonzalez, ce ne soit pas la première fois que des délinquants s’introduisent dans le lieu de culte pour y commettre des actes de vandalisme, cette fois-ci, c’est contre le Très Saint Sacrement qu’ont porté leurs attaques : le Calice a été rempli d’excréments animaux. L’archidiocèse a réagi par un communiqué déplorant une situation qui est malheureusement répandue dans ce pays, où nombre d’églises font l’objet de ces profanations, et a demandé de prier pour que le Seigneur fasse miséricorde à ceux qui Lui vouent une telle haine.

Le Pape François soutient l’opposition vénézuélienne
Download PDF

Le Pape François aurait envoyé un message d’encouragement au chef de l’opposition vénézuélienne, Léopold Lopez. C’est ce qu’a indiqué son épouse, Lilian Tintori, qui a rencontré le Souverain Pontife au Vatican.

Leopold Lopez est le chef de l’opposition vénézuélienne qui lutte contre la dictature gauchiste et anti-cléricale mise en place par Hugo Chavez et poursuivie par son successeur, Nicolas Maduro.

D’après le journal El Universal, la femme du chef de l’opposition a rencontré le Saint-Père après son audience générale de mercredi. Elle l’a entretenu des violations des droits de l’homme qui ont lieu au Vénézuéla, y compris le meurtre de jeunes opposants au régime de Maduro au cours de manifestations pacifiques, la privation arbitraire des libertés fondamentales pour des centaines d’étudiants, son propre époux et de nombreux hommes politiques qui se battent contre les

« Très Saint Père, je viens au nom du Venezuela. Je suis ici au nom des femmes vénézuéliennes qui sont aussi des mères et qui s’inquiètent de ce qui se passe aujourd’hui dans mon pays … Je parle de torture, d’enlèvements, de disparitions, de blessures », a déclaré Lilian Tintori au Pape. « Nous subissons de nombreuses injustices au Venezuela. Les droits de l’homme sont violés. Tout cela est téléguidé par le régime de Nicolas Maduro. Nous voulons que cela cesse, nous voulons un Venezuela meilleur. Nous voulons un pays en paix, et le respect des droits de chacun. Aidez-nous parce qu’aujourd’hui plus que jamais, nous avons besoin de Dieu au Venzuela », a-t-elle conclu.

D’après Lilian Tintori, le Pape lui aurait répondu : « Dites à Léopold et au Venezuela d’être très fort. Soyez forts, soyez forts, soyez forts ! »

Source : EWTN News

Grave profanation eucharistique dans une église du Vénézuéla
Download PDF

Dans la nuit de lundi à mardi, l’église de la paroisse Nuestra Señora de la Begoñia… Lire la suite… de la ville de Naguanagua (État de Carabobo, archidiocèse de Valencia, Vénézuéla), a reçu la visite d’inconnus qui ont brisé un vitrail pour s’introduire dans le lieu de culte. Ils ont forcé le tab
L’observatoire de la Christianophobie

Venezuela : l’Eglise hausse le ton contre Hugo Chavez
Download PDF

L’Eglise catholique au Venezuela a critiqué le gouvernement du Président Hugo Chavez suite à la décomposition de plus de 22 000 tonnes dans un port du pays.

Les dirigeants de l’Eglise ont condamné l’irresponsabilité des fonctionnaires de l’entreprise publique qui a importé la nourriture, qualifiant ce scandale de “pêché pleuré par le Ciel”.

Hugo Chavez a quant à lui exhorté les procureurs à poursuivre les responsables de ce désastre en justice. Les autorités ont déjà arrêté l’ex-président de l’entreprise et deux autres fonctionnaires.

Selon la Conférence des évêques du Venezuela, la décomposition de ces milliers de tonnes de nourriture est un exemple de la mauvaise gestion du gouvernement. Elle s’est plainte mardi de ce qu’il faut bien appeler “la décomposition morale des institutions publiques”.

Arthur Leroy

Un prêtre américain assassiné au Venezuela
Download PDF

nous apprend l’AFP :

“Un prêtre américain, Esteban Wood, a été assassiné à Puerto Ordaz, ville de l’est du Venezuela où il dirigeait une paroisse depuis 2004, a rapporté jeudi la presse locale.

Le cadavre de l’ecclésiastique, âgé de 68 ans, a été retrouvé poignardé à son domicile, situé dans l’enceinte de la paroisse, ont précisé les médias.

Le mobile du crime est encore inconnu. Des paroissiens ont indiqué que l’église où Esteban Wood officiait avait été l’objet d’un vol récemment.

Le prêtre était originaire de Vancouver, dans l’Etat de Washington (nord-ouest des Etats-Unis), mais il vivait au Venezuela depuis une vingtaine d’année. Il avait notamment dirigé deux paroisses à Caracas et avait occupé le poste d’aumônier de l’institut pédagogique de la capitale.”

AL

Traduire le site »