Annonce d’une nouvelle consécration épicopale par Mgr Williamson

Download PDF

La nouvelle est tombée hier. Mgr Williamson, évêque sacré par Mgr Marcel Lefebvre en juin 1988, en rupture avec la Fraternité Saint-Pie X depuis 2012, sacrera un nouvel évêque le 11 mai 2017. Ce sacre intervient dans la mouvance dite “résistante”, qui regroupe tous les dissidents de la FSSPX qui ont quitté cette dernière à partir de 2012, notamment en réaction contre les discussions avec Rome. On retrouve des communautés, comme les dominicains d’Avrillé. Ce sacre intervient après les sacres du 19 mars 2015 (consécration épiscopale de Mgr Jean-Michel Faure) et du 19 mars 2016 (consécration épiscopale de Dom Thomas d’Aquin, o.p.). Il suscite une vive perplexité, alors que la “résistance” comporte peu de prêtres et de fidèles, à la différence de la Fraternité Saint-Pie X en 1988. Ses besoins en évêques sont objectivement limités. Elle se retrouve ainsi avec 4 évêques, dont Mgr Williamson. Certains commentateurs y voient l’illustration d’un émiettement supplémentaire de certaines mouvances du traditionalisme, dont la résistance, elle-même composite, est assez caractéristique. L’abbé Gerardo Zendeja sera sacré à Vienne, en Virginie (États-Unis d’Amérique).

6 comments

  1. Y -a-t-il succession apostolique hors d’une Eglise apostolique , catholique ou orthodoxe? L’ordination épiscopale est-elle valide quand elle devient un jouet dont un “évêque” dispose au gré de sa fantaisie ? Utiliser le terme de “sacre pour cette triste pantomime me semble un abus de langage.

  2. Tout le monde veut être tout le monde; tout le monde veut être chef; tout le monde veut commander: il n’y a rien de Dieu ni de Jésus dans toutes ces querelles de mauvais goût! Pensent-ils aux fidèles chrétiens qui assistent impuissants à tous ces spectacles? Nous espérions que ceux qui s’opposent à l’Eglise catholique romaine et qui partent ailleurs nous montrent de bons exemples du point de vue de l’unité, de la paix, de la fraternité, de l’organisation interne, mais on n’est surpris qu’ils se divisent encore! Finalement, que cherche-t-on? Comment peut-on prétendre que nous sommes “des chrétiens”, fidèles du Christ, chantre de l’unité (Soyez un), tout en nous divisant continuellement? Nous sommes des imposteurs sous couvert du nom de Jésus! Que Dieu nous pardonne: Miséricorde!

  3. karr

    Encore une secte!
    Depuis le concile l’Eglise Catholique Romaine est devenue semblable au protestantisme,nous découvrons de plus en plus de nouvelles fondations se déclarant Catholiques,exactement ce que l’on trouve chez les protestants,des “Eglises” dont il est très difficile de connaître les origines et l’utilité,et encore moins le nombre exacte!

  4. jeudi

    ” Que tous soient un en nous afin que le monde croit que tu m’as envoyé….”
    Voilà ce que disait Jésus à son Père avant d’aller au jardin des Oliviers de nuit.
    In Jean chapitre 17
    Que les catholiques se regardent d’abord entre eux.
    Dimanche dernier j’étais à la confirmation de mon petit fils à Guérande et comme j’étais au fond de l’Eglise, et que les futurs confirmés attendaient le signal pour monter vers le choeur j’en ai interrogé deux d’entre, un garçon de 13 ans environ et une fille du même âge
    ” Qui est ton Dieu ? ” réponse des deux : ” Jésus ”
    Voilà l’enseignement de l’Eglise ! Il n’y a pas problème ?

  5. Guy lorrain

    Quelle tristesse que tous ces déchirements. Jésus, notre Sauveur qui, pour nous, a souffert le supplice de la Ste Croix, Lui qui est venu sur terre pour sauver le monde sans exception, Lui qui nous a mis en garde contre les faux prophètes, Lui qui, sur la Ste Croix, a promis le ciel au bon laron, Lui qui a dit: “Laisses la ton troupeau pour aller chercher la brebis égarée”. Lui qui nous veut auprès du Père Céleste, pourquoi d’aussi grandes rancœurs entre nous, qui sommes frères dans le Christ, Jésus ? . . . Seigneur ait pitié de nous, tes frères et soeurs. Prions, supplions à genoux . . .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *