Argentine : une juge de la Cour suprême pour l’avortement

Download PDF

Comme ça, au moins, on est fixé. Alors que l’Argentine se trouve sous le feu nourri des partisans de l’avortement pour réviser le code pénal ou à tout le moins instituer une interprétation large des exceptions au nom desquelles l’avortement y est déjà dépénalisé, une magistrate de la Cour suprême s’est publiquement exprimée lors de la conférence d’ouverture de la Rencontre des Femmes de la Justice. Carmen Argibay estime que « c’est maintenant, le moment propice » pour ouvrir le débat sur la dépénalisation. Lire la suite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *