C’est Pâques lorsque l’enfant à naître ou le vieillard reçoivent du législateur la promesse d’un respect inconditionnel

Download PDF

Mgr Scherrer, évêque de Laval, pour Pâques :

Le fait qu’en Jésus la mort n’ait pas eu le dernier mot est pour l’humanité entière une formidable espérance. Cela signifie que la résurrection du Christ a ouvert pour tout homme les portes de la vie éternelle. Si cette espérance nous est offerte à tous, elle rejoint tout particulièrement celles et ceux que les épreuves et les difficultés de la vie affectent d’une manière ou d’une autre. […] Chrétiens, nous ne pouvons pas annoncer la Bonne Nouvelle de Pâques sans chercher dans le même temps à nous rendre solidaires des plus pauvres. En ce sens, Pâques n’est pas une fuite en avant, une évasion hors de notre condition humaine ; c’est ici et maintenant, au cœur des souffrances des hommes, l’irruption d’un monde nouveau, un monde de fraternité et d’amour. […] C’est Pâques lorsque les plus vulnérables, l’enfant à naître ou le vieillard en fin de vie, reçoivent du législateur la promesse d’un respect inconditionnel.