Découvrez les armes du nouvel archevêque de Kuala Lumpur

Download PDF

Il faut remercier Rorate Caeli pour avoir signalé cette bizarrerie héraldique et théologique qui figure sur les armes du nouvel archevêque de Kuala Lumpur (Malaisie): l’arbre des trois religions. Ce symbole n’existe pas dans l’héraldique ecclésiastique, mais le nouvel archevêque vient de l’introduire.  Le commentaire de l’archevêché explique clairement qu’il s’agit de désigner the ability to recognize the Divine in every person we encounter, to be open to dialogue and to seek the good of the other”. Rorate Caeli nous signale également que l’on peut écrire à l’archevêque à l’adresse suivante: archbishop@archkl.org .

Rappelons quelques passages de la déclaration Dominus Iesus, élaborée par la Congrégation pour la doctrine de la Foi, le 6 août 2000, et approuvée explicitement par Saint Jean-Paul II:

5. Pour remédier à cette mentalité relativiste toujours plus répandue, il faut réaffirmer avant tout que la révélation de Jésus-Christ est définitive et complète. On doit en effet croire fermement que la révélation de la plénitude de la vérité divine est réalisée dans le mystère de Jésus-Christ, Fils de Dieu incarné, qui est « le chemin, la vérité et la vie » (Jn 14,6) : « Nul ne connaît le Fils si ce n’est le Père, et nul ne connaît le Père si ce n’est le Fils, et celui à qui le Fils veut bien le révéler » (Mt 11,27) ; « Nul n’a jamais vu Dieu ; le Fils Unique-Engendré, qui est dans le sein du Père, lui, l’a fait connaître » (Jn 1,18) ; « En lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité, et vous vous trouvez en lui associés à sa plénitude » (Col 2,9-10) (…).
6. Est donc contraire à la foi de l’Église la thèse qui soutient le caractère limité, incomplet et imparfait de la révélation de Jésus-Christ, qui compléterait la révélation présente dans les autres religions. La cause fondamentale de cette assertion est la persuasion que la vérité sur Dieu ne pourrait être ni saisie ni manifestée dans sa totalité et dans sa complétude par aucune religion historique, par le christianisme non plus par conséquent, et ni même par Jésus-Christ (…).

La Révélation est close depuis la mort du dernier Apôtre. Peut-être pas pour certains évêques…

2 comments

  1. franek

    Du grand n’importe quoi… et pas seulement héraldiquement.
    Et pourquoi s’en tenir aux trois religions ? Les bouddhistes, hindouistes et autres animistes ne sont-ils pas également nos frères ??
    Sans parler des agnostiques et autres athées.
    c’est bien triste, quoique… une nouvelle occasion de prier !

    • Jean-Marie Vaas
      Author

      Effectivement, on pourrait aussi inclure les athées, les agnostiques, car ils participent aussi de cette “diversité dialoguante”. Le dialogue interreligieux, tel qu’il est mené, a des bases doctrinales extrêmement faibles. Il mériterait d’être encadré et mieux précisé. Nous disposons de textes assez clairs (Dominus Iesus, notamment). A utiliser et approfondir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *