L’élection de Scott Brown comme sénateur du Massachusetts pourrait porter l’estocade à l’ObamaCare

Download PDF

C’est hier, 19 janvier, que s’est déroulée l’élection sénatoriale partielle dans le Massachussets destinée à pourvoir le siège de sénateur des États-Unis laissé vacant par le décès de Ted
Kennedy
. Le duel opposait le Républicain Scott Brown à la Démocrate “catholique” Martha Coakley. En décembre dernier, Brown avait, dans les sondages, plus de dix points
de retard sur Coakley. Or, semaine après semaine, Brown a comblé son retard jusqu’à être confortablement élu (52 % des votes populaires contre 47 %, chiffres
provisoires sur la base des résultats de trois districts sur quatre). D’une manière générale, ce scrutin partiel montre la chute de popularité des Démocrates dans l’opinion publique, qu’on avait
déjà pu constater dans les précédents scrutins partiels, et il augure mal des résultats des « mid-term elections » pour les Démocrates en novembre prochain. Pour le P. Frank Pavone,
directeur national de Priest for Life, il s’agit là d’un « retour de balancier » pour l’actuel parti Démocrate majoritaire dans les deux chambres, et pour le site pro-vie
catholique LifeSiteNews, l’élection de Brown pourrait « tuer la loi sur la réforme de la santé », un pronostic fait sept jours avant l’élection et qui doit désormais se
conjuguer au présent… Le Sénat des États-Unis jusqu’à ce jour composé de 60 membres Démocrates (ou assimilés) et de 40 Républicains présente désormais une nouvelle configuration de 59 Démocrates
(ou assimilés) et 41 Républicains. Les Démocrates ne disposent donc plus des 60 votes nécessaires pour promouvoir une loi ou bloquer une loi qui ne leur plairait pas. Or, Brown n’a pas
caché qu’il voterait contre ObamaCare s’il était, élu alors que Coakley avait fondé sa campagne sur un soutien sans faille à ce projet de loi allant même jusqu’à déclarer que «
les personnels de santé catholiques n’avaient pas leur place dans les services d’urgence »
des hôpitaux, c’est-à-dire qu’elle était opposée à tout respect du droit d’objection de conscience
pour les catholiques. Un message que les catholiques du Massachusetts, un État pourtant majoritairement Démocrate depuis longtemps, ont reçu cinq sur cinq…
L’ObamaCare a du plomb dans l’aile… Et ce résultat inespéré va assurément donner une grande impulsion au mouvement pro-Vie dont on attend les grandes manifestations dans la rue le 22
janvier à Washington et le 23 à San Francisco…

(La caricature de presse ci-dessous est fort explicite : de droite comme de gauche l’âne (animal emblématique des Démocrates, les Républicains ayant eux
l’éléphant) va finir par comprendre « Pas de réforme du système de santé », en tous les cas tant que la “couverture” avortement y sera inclus…).

ISStoon_011910_fullC.gif