Le bilan épiscopal du motu proprio est sans intérêt

Download PDF

Dans le lettre de Paix liturgique du 11 février, on peut lire :

la Conférence des évêques de France n’a pas encore communiqué sur son bilan [sur l’application du motu proprio Summorum pontificum]. Il faut dire que l’enquête confiée à Mgr Planet, évêque de Carcassonne, lors de l’assemblée de Lourdes de mars 2010 – et qui devrait servir de support aux échanges entre évêques et Curie lors des prochaines visites ad limina – risque de n’avoir qu’un intérêt extrêmement limité dans la mesure où elle se contenterait de dresser la liste de ce qui a été mis en place sans prendre en compte les demandes exprimées. Bref, rien de plus que les informations que fournissent de nombreux sites dirigés par des fidèles attachés à la forme extraordinaire du rite romain qui ont, de surcroît, l’avantage de mettre à jour en temps réel ces données.