Le Cal Vingt-Trois a-t-il monnayé son soutien à Rome ?

Download PDF

C’est l’idée avancée par Golias : le soutien unanime de la CEF au Pape en ce temps de lynchage médiatique a pu être monnayé contre une condamnation des traditionalistes. Voici la prose de Golias, dont la grammaire laisse à désirer :

 

“Vingt-Trois pourrait bien obtenu une victoire en faire casser à Rome le recours du curé Michel contre l’évêque d’Evreux. En tout cas, la crise de crédit moral qui frappe aujourd’hui
Benoît XVI à cause des abus sexuels et l’affaiblit notablement pourrait favoriser d’autres actions en coulisses du cardinal de Paris contre les tradis les plus violents
. A
commencer par un possible « monitum » (avertissement) de Rome même qui rappelerait l’autorité épiscopale. Par exemple signée par le cardinal préfet de la congrégation des évêques,
Giovanni Battista Re, dont on sait combien il est en colère à cause de la complaisance du Pape envers les intégristes
.”

 

Si cela est vrai, ce serait ignoble de la part du Cardinal-archevêque de Paris de profiter de l’hallali médiatique de la Semaine Sainte pour tenter de sauver son ego personnel.