Mères porteuses : vers la phase « industrielle » ?

Download PDF

Troisième information « BioEdge » du jour : un nombre croissant de couples sans enfants et de célibataires candidats à la parentalité, mais débordés de travail ou pas assez fortunés pour prendre un congé prolongé envoient des embryons congelés en Inde pour les y faire implanter chez des mères porteuses dans le cadre de cliniques de procréation médicalement assistée par fécondation in vitro (FIV – IVF en anglais).

BioEdge signale le cas d’un Américain de 40 ans qui veut devenir père célibataire… Lire la suite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *