Messe selon la forme extraordinaire du rite romain, chaque jeudi, à 18 h 30, à Saint-Germain l’Auxerrois (Paris)

Download PDF

On nous signale qu’une messe selon la forme extraordinaire du rite romain est célébrée en semaine, chaque jeudi, à 18 h 30, à la paroisse Saint-Germain l’Auxerrois  de Paris (1er arrondissement). C’est toujours un bonheur de constater l’augmentation des messes selon le rite immémorial dans la capitale. La progression doit continuer, car la forme extraordinaire tend à être connue (et reconnue) lorsque sa célébration se répand (l’offre crée la demande). La messe est célébrée au maître-autel, situé au fond du choeur, et non sur l’autel moderne (au milieu de la nef). L’église Saint-Germain l’Auxerrois se prête particulièrement à une telle célébration. Pour tous ceux qui sont attachés à la forme extraordinaire du missel romain, ce nouveau lieu de culte est utile. Deo gratias !

5 comments

  1. ZAGO Domenico

    Dans mon secteur de la Vallée de la Garonne , (=18 clochers …) , je me souviens qu’il y avait un bonne dizaine de curés ensoutanés disant quotidiennement des messes en latin + rogations+ processions de Fête-Dieu+Tantum Ergo , Etc….
    Cela n’a pas empêché qu’il se déchristianise à un point … Alors , ne racontez pas de boniments ! , brave M Vaas !

    • Jean-Marie Vaas
      Author

      Si cette messe aide à retrouver le sens du sacré, elle ne sera jamais de trop. La situation de l’Eglise avant le concile est une chose, mais le fait que des fidèles retrouvent un “parcours” complet de la foi grâce à la forme extraordinaire en est une autre. Aujourd’hui, le fidèle “tridentin” paraît un peu plus fervent que la moyenne: ce fait est avéré, quel que soit le lieu de célébration. Et comme dirait Lénine, ces faits sont têtus.

  2. Losserand

    Bonjour,

    Ce n’est pas une nouveauté, car cette messe de semaine a été mise en place depuis l’Avent 2007, avec la messe du dimanche de 9h45. Il y en avait 3 soirs par semaine, désormais un seul.
    Merci de mieux vous informer à l’avenir

    • Jean-Marie Vaas
      Author

      Cette messe a la particularité d’être célébrée au maître-autel, ce qui n’est pas le cas des précédentes messes. Par ailleurs, l’attention sur cette célébration du jeudi soir, à 18 h 30, a bien été récemment soulignée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *