Mgr Simon, un opposant à Summorum Pontificum

Download PDF

Sur son blogue, l’abbé Aulagnier aborde l’opposition romaine et épiscopale à la forme
extraordinaire du rite romain. Il écrit notamment :

 

“Certains évêques restent accrochés eux aussi aux dispositions de la lettre de 1984. Beaucoup s’y accrochent encore … Ceux-là ne veulent pas voir que Benoît XVI a dépassé cette législation par
son Motu Proprio Summorum Pontificum. Dans leur peu d’enthousisme à suivre la pensée de Benoît XVI, ceux-là, encore, sont injustes. Mais ils vont être dépassés par la base… Ils
devraient bien y réfléchir un peu
. Je peux vous donner des noms. Allez demander à Mgr Hippolyte Simon, l’archevêque de Clermont… Vous serez convaincu que je n’invente
rien. Mais il sera bien capable de vous dire qu’il obéit rigoureusement au pape.”

 

Pour tout le diocèse de Clermont, outre l’abbaye bénédictine Notre-Dame de Randol, il n’y a qu’une messe dominicale autorisée par le diocèse. A 10h à Clermont-Ferrand. Sauf du 15
juillet au 31 août. C’est un peu maigre.