Pétition nationale : « Qu’on leur refuse la communion ! »

Download PDF

Mon billet d’hier sur le « foirage » de l’audience de Nancy Pelosi au Vatican semble vous avoir plu puisque
vous avez été plus de 1 000 à le consulter dans la journée ! En outre, le quotidien Présent dans son édition d’aujourd’hui (datée du samedi 21 février) me fait l’honneur de le
reprendre…

Il n’est pas douteux que cette leçon administrée par le Pasteur universel à la représentante de toute cette troupe
de politicards qui osent se prétendre catholiques, aura des conséquences politiques sérieuses aux États-Unis pourvu qu’elle soit suivie dans les faits par des décisions ad hoc des
évêques catholiques.
Pour les y aider, et conformément au canon 212 § 3 qui stipule que « selon le devoir, la compétence et le prestige dont ils jouissent, [les fidèles] ont le droit et même parfois le devoir de
donner aux Pasteurs sacrés leur opinion sur ce qui touche le bien de l’Église »
, un groupe de fidèles laïcs américains vient de lancer, le 17 février dernier, une pétition nationale sur
internet.
« Voix de fidèles catholiques laïcs », leur site a pour titre PewSitter qu’on pourrait traduire, en l’adaptant, par : « fidèles du bout du banc ». Ils viennent donc de lancer une
pétition destinée aux évêques diocésains, avec copie au Saint Siège, pour leur demander l’application stricte du canon 915 : « ceux qui persistent avec obstination dans un péché grave et
manifeste, ne seront pas admis à la sainte communion »
. Ils ont un allié de poids dans l’épiscopat américain avec l’archevêque Raymond Burke, émérite de Saint-Louis et désormais
Préfet du Tribunal suprême de la signature apostolique, qui déclarait le 30 janvier dernier à LifeSiteNews : « La personne qui persiste publiquement dans un péché grave ne
doit pas être autorisée à recevoir la Sainte Communion : le [Code de droit canonique] ne laisse pas cela à l’appréciation de l’évêque. C’est un absolu »
.



Son visées par cette pétition les deux principales figures politiques de ces soi-disant catholiques qui se moquent
de l’enseignement de leur Église : Nancy Pelosi et le Vice Président Joe Biden (notre photo). Et avec ces figures emblématiques, toute la troupe de seconds rôles et des
troisièmes couteaux : et il y a du monde sur scène et dans les coulisses, croyez-moi !
On trouvera ici le texte de cette pétition ainsi que le
compteur indiquant le nombre de pétitions validées : il y en avait déjà 6 553 aujourd’hui à 14 h 15 (heure de Paris), au quatrième jour du lancement. Nos frères de PewSitter en espèrent 1
million… Il y a sans doute, d’ici là, du chemin à faire. Comme cette pétition est réservée aux fidèles américains, elle nous est, et c’est bien normal, interdite, mais rien ne nous empêche de
prier ici à cette intention pour que, à l’exemple de Benoît XVI, les évêques américains ne se dérobent pas…

3 comments

  1. Olivier

    En France (et c’est à peu près pareil dans la plupart des pays d’Europe) il faudrait interdire de communion la totalité des politiciens qui tiennent le haut du pavé !
    On en est loin…

  2. GR

    Ceci est un message personnel pour M. Hamiche, merci de ne pas le publier (je ‘n’arrive pas à trouver votre mail sur votre site !)

    Bonsoir cher Monsieur Hamiche,

    Mon nom ne vous dira rien, mais je tenais juste à vous remercier de ces bons ballons de rouge de mercredi dernier que vous m’avez fort aimablement offert, spontanément et de bon coeur, après mes “désagréments” ; j’espère que la Providence me donnera de vous rendre la pareille, à d’autres occasions !

    Et bravo encore pour votre site ! Bien amicalement