Un “bénédictin” au Culte divin?

Download PDF

Nous parlions voici deux jours des rumeurs
concernant le départ de Mgr Ranjith à Colombo (Sri Lanka).

Le blog du Fr Zuhlsdorf (http://wdtprs.com/blog/2009/05/the-struggle-over-the-secretary/) apporte quelques utiles
précisions sur le profil de l’éventuel successeur du secrétaire de la Congrégation du Culte divin.

Il suggère joliment que le nouveau préfet, le cardinal Cañizares aurait réclamé le maintien en poste de Mgr Ranjith, ou, à défaut, la nomination d’un “bénédictin”.

Naturellement, “bénédictin” ne s’entend pas ici de l’ordre monastique – même si les bénédictins n’ont plus à prouver leurs compétences liturgiques -, mais de la ligne doctrinale de Benoît XVIen
matière de “réforme de la réforme”.

Si les informations et les déductions du Fr Zuhlsdorf s’avéraient justes (et je crois qu’elles le sont), le portrait-robot du futur secrétaire de la Congrégation (à condition que Mgr Ranjith quitte
effectivement Rome) se précise: un anglophone, probablement un liturgiste confirmé au plan universitaire, et maintenant “bénédictin”, c’est-à-dire favorable d’une part à la réforme de l’ordo de
Paul VI et d’autre part au missel romain traditionnel.