Question aux lecteurs : L’Obs est-il un blogue « d’extrême droite » ?

Download PDF

Dans un article du 3 octobre dernier intitulé « La publication islamophobe d’un assistant de Jean-Claude Gaudin », les journalistes Abel Mestre et Caroline Monnot, les Bouvard et Pécuchet… Lire la suite… – en moins comique, encore que… – de la recherche des “dissidents” de la doxa médiatiqu
L’observatoire de la Christianophobie

1 comment

  1. BRUNIER Jean-Marie

    Ces crétins de la « bienpensance » à sens unique nous enfument le terrier !
    Bien sûr, les bottes noires ou rouges, quand on les prends dans la figure ça fait toujours saigner, mais je conseille vivement à ceux qui liront ce texte, de lire « Le Livre Noir du Communisme » !*1. Les communistes léninistes, staliniens, trotskistes…bref le « Peuple de Gôche », guidés par des Pol-Pots de la pensée unique, ne vous diront jamais que, bien plus que les Nazis, les rouges sont de très grands criminels !
    Mais que veut dire le mot fascisme ?
    Fascisme vient de « faisceaux », attribut du licteur *2 dans la Rome Antique. Ce mot galvaudé, utilisé à tout bout de champ par les « Saloth Sârs » *3 de la pensée unique, m’amène a aborder le sujet de la France dirigée par les socialiste. Nos trop candides intellectuels (souvent fort malhonnêtes) et nos journalistes serviles à la solde de la « nomenklatura », oublient trop souvent que le socialisme a massacré bien plus que le nazisme et qu’il a, de ce fait, enfanté trop de monstres. J’écoutais, il y peu, avec stupeur sur la chaîne d’information BFM TV, les réflexions du « bobardier » *4 Olivier Mazerolle, celui-ci assurant avec aplomb l’énormité suivante : « […] oui, bien sûr ils (les socialos communistes) ont fait plus
    de victimes que le fascisme, mais ils étaient porteurs d’espoirs […] ». Donc, pour ce nain d’Olivier Mazerolle, il y aurait des criminels plus espectables que d’autres…
    Ainsi, en Allemagne de l’Est et immédiatement après la fin de la 2° guerre mondiale, les Soviétiques créèrent dans leur zone d’occupation onze camps d’internement. Pour ce faire, Lavrenti Pavlovitch Beria « Tchékiste » de la première heure (présenté par Staline à Roosevelt, lors de la Conférence de Yalta, comme son Himmler à lui) *5, réutilisa les anciens camps de concentration allemands ! Á Buchenwald, par exemple, il y interna 32 000 prisonniers dont beaucoup de nazis et 6000 sociaux-démocrates. Les historiens pensent que 250 000 hommes fréquentèrent ces camps et que 90 000 personnes disparurent ! Voici pourquoi la vigilance envers la gauche s’impose car, dans l’histoire, celle-ci a
    engendré la majorité de nos dictatures modernes et comme rien n’est nouveau sous le soleil, contrairement à ce que disait Louis-Ferdinand Céline : « l’Histoire, un jour, pourrait bien nous repasser les plats ! »

    Notes:
    *1-cf. Stéphane Courtois in Livre Noir du Communisme-2009 & Crimes, terreur,répression.
    *2-cf.Dans la Rome antique, les licteurs escortent les magistrats qu’ils protégent,ils ont la charge d’appliquer leurs sentences à savoir : l’utilisation des verges pour battre les contrevenants ou la hache pour décapiter les criminels.
    *3-cf. Autre nom de Pol Pot
    *4-cf. Simone De Beauvoir in Les Mandarins-1954, p. 253 : « […] La vérité c’est que ta haine de l’U. R. S. S. te porte à la tête, dit Henri. Tu travestis les faits, tu colportes
    n’importe quels bobards. C’est une sale besogne. À travers l’U. R. S. S. c’est le socialisme en général que tu attaques […] ». De plus, on oublie trop souvent que son compagnon, Jean-Paul Sartre, résistant à ses heures, présenta ses pièces de théâtre Les mouches-1943& Huis clos-1944 devant un parterre de soldats allemands et qu’il écrivit in La république du silence-1944 « […] Jamais nous n’avons été plus libres que sous l’occupation allemande […] ». En complément de ce qu’avance Simone De Beauvoir, le « bobardier » est, bien sûr, le méprisable journaliste à la gamelle qui déblatère sur la droite française patriote…
    *5-cf. Simon Sebag Montefiore in La cour du tsar rouge- 2005, p. 512

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *