Un monastère de Jérusalem profané

Download PDF

Encore qu’on n’ait que peu de précisions sur la nature et l’origine des graffitis qui ont souillé le monastère grec-orthodoxe de la Sainte-Croix dans la nuit du 6 au 7 février, sinon que des phrases comme « Mort aux chrétiens » peintes en hébreu y ont été constatées, voici le communiqué de condamnation du Patriarcat latin de […]
Observatoire de la christianophobie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *