Cardinal Burke : l’actualité du catéchisme de saint Pie X

Download PDF

« Saint Pie X a vu avec perspicacité à quel point l’ignorance religieuse influait non seulement sur la vie des individus, mais sur la décadence de la société et sur la perte de réflexion équilibrée sur les questions les plus importantes », a déclaré le cardinal Raymond Burke le 24 mai dernier lors d’une réunion du Cercle culturel John Henry Newman à Seregno (Lombardie) à l’occasion d’un colloque sur le centenaire de la publication du Catéchisme de saint Pie X. « L’ignorance de la doctrine chrétienne, a poursuivi le cardinal, est admise comme la principale cause du déclin de la foi et, par conséquent, une catéchèse sérieuse est d’une importance colossale pour la restauration de la foi. Il n’est pas difficile de constater combien sont actuelles les remarques et les conclusions de saint Pie X. On les retrouve tout à fait dans les motifs qui ont conduit le pape Benoît XVI à promulguer une Année de la Foi ».

Même les petits enfants aiment le cardinal Burke…

11 comments

  1. Kanjo

    Qu’attendons nous pour étudier ce Catéchisme ?
    pour ma part, je l’ai acheté il y a un mois environ et j’ai commencé. et bien je dois avouer mon ignorance : je n’avais pas appris tout cela quand j’étais enfant alors que je suis allée au catéchisme pendant cinq ans.
    J’en veux un peu à ceux qui ne m’ont rien enseigné, mais je porte aussi ma part de responsabilité car depuis ma majorité, j’aurais eu le temps de m’instruire par moi même.
    Je béni la personne qui m’a parlé de la réédition de ce Catéchisme de saint Pie X, car c’est grâce à elle que je peux enfin étudier ma foi. J’espère pouvoir grandir en sainteté,
    J’ai un long chemin à parcourir, je n’y arriverai pas toute seule, mais au moins maintenant, il y a des balises sur mon chemin.
    Je vous encourage tous à vous procurer cette réédition du Catéchisme de saint Pie X.

  2. Capucine

    En 1968, l’Eglise était en pleine décadence . On peut dire qu’il
    s’agissait d’une véritable révolution qui continue encore de nos jours…. Le modernisme ,tant redouté par le Pape Saint-Pie X dont il disait “le modernisme est l’égout collecteur
    de toutes les hérésies”, s’est installé grâce certains prêtres et fidèles complètement déboussolés.
    Pour ne donner qu’un exemple parmi tant d’autres : ils se sont permis de donner la Sainte Communion dans la main
    sans l’autorisation du Souverain Pontife !!!!
    Les messes étaient davantage des Kermesses…Et pourtant la messe n’est-elle pas un Sacrifice ?…

    Me trouvant désemparée, perdue, je me demandais où était la Foi Catholique que j’avais reçue, je me suis donc adressée à un prêtre, curé de paroisse qui m’a offert
    le catéchisme de Saint-Pie X ,un petit livre condensé mais
    contenant tout ce que j’avais appris . Je peux dire que je me suis sentie soulagée…

    LE CATECHISME DE SAINT-PIE X est le catéchisme de l’Eglise Catholique.
    Je conseille à tous de se le procurer.

    Merci à ce cher curé (défunt hélas) qui m’a remise dans la Vérité.

    ,

  3. eljojo

    Euh, si j’ai bien lu le post, le cardinal a simplement dit que le constat de Pie X sur les méfaits de l’ignorance était toujours d’actualité.

    Il n’a pas dit pour autant, du moins dans ce qui est rapporté ici, que le catéchisme de Pie X était le plus adapté à notre époque…

    Non que le catéchisme de Pie X soit faux, bien au contraire. Mais il est peut-être quelque peu dépassé dans sa formulation.

    En effet, il serait temps de se rendre compte que tant le modernisme que l’antimodernisme ont été néfastes à l’Eglise, le premier par son culte du progrès, le second par sa peur de toute modernité.

    En effet, le catéchisme de Pie X est certes valide, mais sa formulation s’inscrit dans un courant qui a empêché l’Eglise de garder le leadership philosophique.

    • Boisseau

      La clé, perdue par la plupart même des catholiques et de leurs pasteurs (qui se veulent “modernes”, “intelligents”, “ouverts” etc.), c’est que la foi catholique est surnaturelle à la fois dans son objet et comme vertu personnelle. L’enseignement traditionnel s’adressait aux catholiques, pour les appeler à entrer toujours plus dans cette réalité surnaturelle (presque un gros mot aujourd’hui) ; les autres étaient appelés à recevoir à leur tour le Salut gratuit de Dieu, donné par le Christ, en entrant dans son Eglise (une, sainte, catholique et apostolique, et gardée par le Christ même si ses membres peuvent tous être pécheurs). Vatican II a renversé cela : le discours est devenu “catholiques, le monde est bon : convertissez-vous au monde, soyez des témoins parmi les autres, d’une foi essentiellement subjective…
      Pour en revenir au Catéchisme de Saint Pie X, oui nous avons du mal aujourd’hui avec certaines formulations “dures” : notre subjectivité, devenue juge de tout dans la culture actuelle (du bien et du mal et même du vrai et du faux) se plaît à relativiser tout ce qui n’est pas de l’ordre de ses propres émotions et passions.
      Le problème, c’est que la grâce divine évoquée plus haut est nécessaire pour sortir du jugement humain borné et faussé, et recevoir une vérité divine qui est donnée comme Révélation.
      L’esprit qui fait de la subjectivité le juge de tout est celui que saint Pie X avait appelé “modernisme” : il a lutté de toutes ses forces contre cet “esprit de toutes les hérésies”, pour éclairer et sauver son troupeau. Mais il est clair, et conforme à plusieurs prophéties y compris dans la Sainte Ecriture, que cet esprit est aujourd’hui installé partout, et jusqu’au sommet de l’Eglise (lequel n’a pu être investi que par consentement et trahison).
      Chacun est aujourd’hui face à sa propre responsabilité, dans la vérité et dans la foi et la fidélité au Christ et à son enseignement un depuis toujours… Et, sans juger les pasteurs post-conciliaires quant à la foi et à la charité, il est évident que leurs actes et enseignements souvent trop humains ne peuvent plus nous être une référence de foi et de conduite…
      Que Dieu ait pitié d’eux et de nous tous !

  4. Yves

    @eljojo: Parfaitement d’accord: il ne faut pas confondre le fond de la foi et les vérités évangéliques, qui sont intangibles, avec la façon de les exprimer et de les présenter au monde qui doivent s’adapter à chaque époque. Et vu de 2013, 1906, c’est vraiment une autre époque…

  5. Capucine

    Je réponds à :ELJOJO que le catéchisme de Saint-Pie X est
    remarquable de Vérité et qu’il n’est pas du tout dépassé dans sa formulation…

    Le catéchisme de Saint-Pie n’est pas adapté à une époque mais à toutes les époques…: hier, aujourd’hui et demain…

    Que ce Monsieur sache bien que la Foi Catholique, le Souverain Pontife et le Magistère, de l’Eglise ne sont pas
    faits pour suivre et s’adapter au monde mais pour CONDUIRE et DIRIGER le monde selon L’EVANGILE de Notre Seigneur Jesus-Christ , vers LUI qui est LA VOIE, LA VERITE, LA VIE.

  6. Les définitions courtes et incisives qui caractérisent le texte du pape Pie X, – édité en octobre 1912.. et rapidement diffusé dans le monde entier -, sont encore plus faciles à retenir, et constituent l’accès à la foi le plus simple pour tous ceux qui s’en approchent même pour la première fois.
    Le Catéchisme de la Doctrine Chrétienne, passé à la postérité sous le nom de Catéchisme de Saint Pie X, rédigé selon la formule classique des questions et réponses, semble vraiment impérissable.

    Et toujours à prix modique :
    http://www.livresenfamille.fr/p3437-pie_x_catechisme_de_la_doctrine_chretienne.html

  7. eljojo

    Le catéchisme de Pie X, est certes extrêmement bon pour “connaître” le contenu de la foi, mais en soi il ne donne qu’une connaissance.

    Or, si l’on se réfère à Saint Thomas, la Foi est l’adhésion de la volonté et de l’intelligence à la Personne même de Dieu qui se révèle à nous.

    La dimension relationnelle de la foi requiert donc d’aller plus loin que ce catéchisme.

    Par ailleurs, ce catéchisme s’inscrivait dans un contexte de société catholique, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui.

    Dans le cadre de la première annonce de la foi, l’Evangile “tartare” (selon le mot de mon curé) est nettement plus efficace que n’importe quel catéchisme, aussi vrai qu’il soit !

  8. Boisseau

    J’ajoute (faute de pouvoir reprendre mon précédent message) que le catéchisme de saint Pie X est bien la formulation que ce saint pontife jugeait être le plus adapté à son propos, de connaître sa propre foi.

    Et j’ajoute aussi que la relation à Dieu se construit en recevant Dieu et en entrant dans sa Volonté, qui est bonne pour nous. Vouloir commencer par cela c’est risquer presque à coup sûr de se complaire en réalité dans ses propres et humaines conceptions ! Les enseignements des saints mettaient en garde contre cette illusion…

    De plus, et pour conclure, si l’on commence à dire “c’était bon pour l’époque, ça ne l’est plus aujourd’hui”, on est strictement dans le périssable et l’humain : cela n’a plus rien à voir avec l’enseignement de Dieu, et avec le Christ qui date de 2000 ans !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *