Cardinal Müller : condamnation sans appel de la “Relatio”…

Download PDF

Une condamnation sans appel de la Relatio post disceptationem du synode, par le cardinal Gerhard Müller, préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi : « Indigne, honteux et complètement faux » (« Indegna, vergognosa, completamente sbagliata »). Sans commentaire…

12 comments

  1. jeannette

    Je trouve ça super ce synode au moins le pape connaîtra les évêques un peu mieux et ils se connaîtront mieux entre eux…ça a eu le grand mérite de faire sortir les loups du bois et de mieux savoir qui est qui…aussi de savoir où sont les bons…
    A notre bon saint père d’ en faire bon usage…

    • toto

      “A notre bon saint père d’ en faire bon usage…”
      Pour le moment, il n’en a fait qu’un mauvais usage, puisqu’il avait viré les cardinaux qui ne partageaient pas ses vues à la congrégation pour les évêques : Burke, rigali, Piacenza et Ruco Varela.
      Le Cardinal Burke, de plus, est viré de la Signature apostolique.
      Le bon pape François va-t-il virer Müller, Pell, les Polonais, les africains? C’est Kasper qu’il faut virer.
      Les bons ne sont pas les mêmes pour tout le monde…

  2. Bruno ANEL

    Et bien, que le cardinal Müller s’explique avec son confrère le cardinal Erdö: puisque c’est ce dernier qui a rédigé la synthèse, tous ces compliments s’adressent à lui. Ce ne sont tout de même pas des journalistes “progressistes” qui ont rédigé ce rapport.

  3. de la Croix Guy

    Le problème avec ce pape c’est qu’il se tait et ne réagit pas du tout contre des actes et déclarations de cardinaux absolument indignes et révolutionnaires qui sont perverses et contraires à l’enseignement du Christ et de l’Eglise depuis 2 000 ans…et cela est inacceptable d’un pape … que son préfet de la Congrégation pour la doctrine de la Foi se sente obligé de s’opposer publiquement à son supérieur hiérarchique direct en dit long sur ce pape indigne , hérétique et apostat…

    • Nostradamus

      François veut faire de la théologie à genou. Il a commencé son pontificat en allant s’agenouiller aux pieds d’une musulmane emprisonnée pour lui laver les pieds.

  4. Raoul

    Le cardinal Muller a parfaitement raison dans ce qu’il dit. Il n’y a malheureusement, dans les termes qu’il emploie, rien d’excessif ni d’outrancier:c’est la réalité même. Il pourrait même compléter son propos pour souligner le caractère absolument inouïe de de la gravité de ce qui se passe, inouïe au sens propre du terme, c’est à dire jamais vue. Car depuis 2ooo ans que l’Eglise existe, jamais on ne l’a vue s’écarter de l’enseignement clair et net du Christ comme elle envisage de le faire aujourd’hui.. Aucun précédent d’infidélité de cette nature ne peut être trouvé. Emportés par leurs sophismes, c’est à dire leur déraison, nos autorité sont au bord de commettre un acte d’infidélité absolument inouïe. Jamais cela n’avait eu lieu. L’auteur de ces lignes y trouvait d’ailleurs un des arguments de sa foi, car c’est un miracle que l’Eglise n’ait encore, depuis 2000 ans jamais failli de cette façon. Ce miracle va-t-il connaitre sa fin aujourd’hui? Ce serait, pour ceux qui ont l’esprit clair et qui aiment leur Eglise, un jour d’immense malheur et d’immense tristesse.

    Puisse le cardinal Muller entendre cet appel de détresse que nous lançons ici. Cet argument sur le caractère inouï depuis 2000 ans de ce qui se prépare, je ne l’ai pas entendu évoquer par le cardinal Muller. Si des observateurs de ce message que nous exprimons ici ont des possibilités de contact avec le cardinal Muller et peuvent trouver le moyen de le lui retransmettre, ce serait bien, car il me semble que la mise en avant par lui de cette manière de souligner la gravité de ce qui se prépare pourrait donner une chance de faire hésiter ceux qui, aveuglés par leur sophismes et leur déraison, s’apprêtent à tomber dans cette folie, et de les arrêter au bord du gouffre.

  5. William

    triste à dire mais le Droit canon n’a-t-il pas prévu les mesures à prendre en cas de déficience doctrinale, et j’ose l’écrire mentale et comportementale d’un membre de la hiérarchie sacrée, du simple vicaire au….?

  6. Bernard Gui

    Le pape ne dit rien mais, selon le cas, il laisse dire ou empêche de dire.

    Ainsi apprend-on jeudi 16 octobre que le cardinal Müller aurait désavoué les propos qui lui ont été prêtés. C’est du moins la version “officielle” exposée par le directeur du bureau de presse du Vatican, le P. Federico Lombardi, qui précise que le rapport signé “Müller” qu’il avait reçu était “erroné”.

    En clair, le cardinal a été invité à se rétracter ; c’est la guerre entre le pape et son préfet. Ça promet !
    Tu autem Domine, miserere nobis.

  7. THEOBALD

    Réaction épidermique sur l’orthographe et le sens des mots :
    Il est écrit : caractère absolument inouïe de de la gravité de ce qui se passe, inouïe au sens propre du terme, c’est à dire jamais vue
    Je comprends que l’on soit énervé, mais une petite relecture permet d’éviter une dévalorisation du texte.
    Je me sens obligé de corriger :
    caractère absolument inouï de ce qui se passe, inouï au sens propre du terme, c’est à dire jamais entendu
    Bonne nuit les petits !
    FT

  8. Je ne crois pas qu’il faille s’alarmer outre-mesure. Pour qui a la foi, il est hors de doute que le Saint-Esprit ne permettra jamais que le synode se dévoie,vous pouvez dormir tranquille sur vos deux oreilles. J’ai étudié l’histoire de l’Eglise et j’en reste abasourdi qu’elle soit encore debout aujourd’hui, malgré schismes, hérésies et persécutions sans parler des manquements et infidélités de nombreux papes et évêques à travers l’Histoire.
    On raconte qu’un jour Frédéric II de Prusse a demandé à son médecin de lui prouver en deux mots que Dieu existe; à cela son médecin a répondu ” les Juifs ” signifiant par là que leur simple existence était une preuve car étant donné leur dispersion et leur exclusion et les persécutions subies ils auraient dû disparaître en tant que peuple, par conséquent leur pérennité est miraculeuse. On pourrait dire exactement la même chose de l’Eglise Catholique !
    Constantinople se disait orgueilleusement la “2ème Rome” : on sait ce qu’il en est advenu… Puis Moscou avait pris le relais et se faisait appeler la ” 3ème Rome ” : on ne peut pas dire que Moscou règne sur tout le monde orthodoxe, elle est plutôt contestée par les autres Eglises autocéphales. Donc SEULE l’Eglise Catholique possède la pleine légitimité venant du Christ depuis 2000 ans. Ne parlons pas des Eglises de la Réforme qui n’existent que depuis 500 ans et qui sont issues de la révolte du moine Luther.
    Donc, évitons tout pessimisme et gardons toujours confiance dans notre Eglise éternelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *