Nicolas Sarkozy prend ses distances à l’égard des propos scandaleux d’Alain Minc

Download PDF

A côté de la pétition de Riposte catholique demandant à Alain Minc de se rétracter de ses propos insultants pour Benoît XVI, un certain nombre de politiques demandent à Nicolas Sarkozy de désavouer son conseiller
Ainsi Yannick Favennec, député UMP, a demandé que “le président de la République désavoue immédiatement son conseiller et que ce dernier quitte l’entourage du président”.
Et on apprend ce matin, sur la radio France Info, que l’entourage de Nicolas Sarkozy affirme qu’Alain Minc n’est pas le conseiller du président et que ce dernier ne le voit qu’une fois par trimestre environ. Ce qui est interprété par France Info comme une prise de distance de Sarkozy à l’égard des propos scandaleux de Minc. Ce qui est le plus vraisemblable. L’avenir nous dira si Minc s’est effectivement trop rapidement vanté de conseiller le président français. “Il serait en tout cas préférable, note avec malice France Soir, qu’Alain Minc évite d’inspirer la politique de Sarkozy en matière de relations franco-allemandes.”
En attendant, nous pouvons nous réjouir que les propos haineux de Minc n’engagent pas l’Etat français… et maintenir la pression en signant la pétition de Riposte catholique!

2 comments

  1. LALOE

    Dans le contexte de cathophobie qui règne en France,tout particulièrement ces deux dernières années, on ne peut guère être surpris par le ridicule anathème lancé par un boboïste” ventard dont la réflexion innovante et la “pensée profonde” ont rarement consisté à prendre le contre-pied des idées reçues en France(ou ailleurs) dans certains milieux; on le voit mal avoir un jugement critique,purement factuel ou historique, sur certaines autres religions ou événements qui leur sont liés:le courage n’est pas son fort.
    On peut se poser la question de combien de “fous du Roi” les présidences successives devraient (ou auraient dû) se séparer pour qu’une analyse factuelle, crédible d’une grande majorité de Français, de nos maux les plus dévastateurs, puisse être entreprise. Mais qui choisit ses “fous” sinon le Roi lui-même! et qui choisit le Roi….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *