Quelques bémols sur l’Appel à la Vérité

Download PDF

 

Quelques lecteurs m’ont fait part de doutes sur les signataires de l’Appel à la Vérité, dont je parlais vendredi
dernier.

On me signale ainsi que Jean-Luc Marion, nouvel académicien, a déclaré récemment: “Humanae Vitae est un bug dans
l’Eglise.”

On me signale également un signataire qui donne comme profession “prêtre marié” (Le lecteur qui m’indique cela
ajoute malicieusement: “On peut supposer qu’il n’est pas gréco-catholique, compte tenu de son nom et de son lieu de domicile…”).

Merci aux lecteurs qui m’ont averti.

Naturellement, cela ne change rien au fait qu’il est important de se mobiliser pour obtenir un minimum de retenue
de la part des médias, mais ces bémols me semblent effectivement importants -ayant fait l’éloge de cette initiative, il me semble qu’il est de ma responsabilité de journaliste d’avertir les
lecteurs de l’ensemble des éléments qui leur permettront de se faire une idée par eux-mêmes.