L’école doit donner toute sa place à la dimension religieuse de l’homme

Download PDF

Lors de la messe de béatification de Mère Antonia Maria Verna (1773 – 1838), fondatrice des soeurs de la charité de l’Immaculée Conception, qu’il a célébrée dimanche dernier, au nom du Pape, le cardinal Bertone, Secrétaire d’Etat, a déclaré que la nouvelle bienheureuse rappelait

“l’importance d’une école dans laquelle le religieux puisse manifester tout son potentiel de développement de la personne. Ceci est capital car…on a trop souvent l’impression qu’on a peur de donner sa place à la dimension religieuse de la vie qui figure dans le coeur de l’homme, qu’on voudrait la cacher ou la reléguer dans le domaine privé. C’est là une attitude d’appauvrissement de l’action éducative.”

Pour la France, où l’école laïque a été essentiellement conçue pour être une école sans Dieu, et même contre Dieu, et où l’enseignement catholique lui-même hésite trop souvent à s’afficher explicitement comme catholique, ces paroles sont particulièrement importantes à méditer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *