Medjugorje: sanctions contre le P. Vlasic

Download PDF

Le RP Tomislav Vlasic ofm, accompagnateur des six “voyants” de Medjugorje, a été réduit à l’état laïque. La décision
du Vatican a été signifiée par le cardinal Levada, préfet de la congrégation de la doctrine de la foi, au TRP Carballo, ministre général des franciscains, par une lettre datée du 10 mars
dernier – mais la nouvelle n’en a été rendue publique qu’à la fin du mois de juillet.

Le RP Vlasic faisait depuis longtemps l’objet d’une enquête pour “diffusion de doctrine douteuse, manipulation des consciences, mysticisme suspect, désobéissance aux ordres légitimes…”

Proche des “voyants” depuis l’origine des “apparitions” en 1981, le RP Vlasic avait été accusé par l’évêque de Mostar d’avoir créé de toute pièce le phénomène.

Rappelons aussi que celui qui était alors le cardinal Ratzinger avait, en 1985, au nom de la congrégation pour la doctrine de la foi interdit tout pèlerinage public au sanctuaire de Medjugorje.

NB: les guillemets aux termes “voyants” et “apparitions” ne visent pas à dénigrer; seulement à rappeler que l’Eglise (ni au plan local, ni au plan universel) n’a reconnu la réalité d’apparitions de
la Vierge Marie à Medjugorje. Je n’ai aucune compétence pour juger de la réalité de ces apparitions. Je constate simplement qu’il serait tout à fait unique dans l’histoire de l’Eglise que la
Ste Vierge apparaisse tous les jours pendant plus de 20 ans… et, plus encore, qu’elle délivre un enseignement appelant parfois à l’insurrection des fidèles contre l’évêque, comme
cela semble ressortir de certains messages qui ont circulé. Dans ses apparitions reconnues par l’autorité canonique, la Vierge se contente en général de messages plus laconiques et mieux adaptés à
notre sanctification, qui tiennent en deux mots: prière et pénitence. Mais il va de soi que je m’en remets à l’autorité ecclésiastique pour trancher la réalité et la nature des apparitions à
Medjugorje.