Constitution Apostolique : « Anglicanorum cœtibus »

Download PDF

Dans l’attente de la traduction en français de la Constitution Apostolique
Anglicanorum cœtibus (Des groupes Anglicans) et des Normes complémentaires qui lui sont annexes, nous publions
ci-dessous le texte du communiqué de ce jour de la Salle de Presse du Vatican (avec quelques corrections stylistiques et orthographiques…).

 

CITÉ DU VATICAN, 9 NOV 2009 (VIS). La Congrégation pour la doctrine de la foi a rendu publique la Constitution apostolique Anglicanorum Coetibus, sur l’institution des Ordinariats
personnels pour les anglicans entrant en pleine communion avec l’Église catholique, et les Normes complémentaires. Ces deux documents sont datés du 4 novembre, fête de saint Charles Borromée, et
signés par le Cardinal William Joseph Levada, Préfet et Secrétaire de cette Congrégation, et par Mgr. Luis F. Ladaria SJ, Secrétaire du dicastère. Le 20 octobre, le Cardinal Levada avait annoncé
« un nouveau document en réponse aux nombreuses pétitions envoyées au Saint-Siège par des groupes de ministres et fidèles anglicans de diverses parties du monde, désirant entrer dans une
communion pleine et visible avec l’Église catholique ».

  « La Constitution apostolique publiée aujourd’hui introduit une structure canonique qui facilite cette réunion corporative [en corps] à travers l’institution des Ordinariats personnels qui
permettront à ces groupes d’entrer en pleine communion avec l’Église catholique, tout en conservant des éléments spécifiques du patrimoine spirituel et liturgique anglican… Les Normes
complémentaires serviront à l’application correcte du processus ». Cette Constitution ouvre un nouveau chemin pour la promotion de l’unité des chrétiens, en reconnaissant, en même temps, la
diversité légitime dans l’expression de notre foi commune. Il ne s’agit pas d’une initiative du Saint-Siège, mais une réponse généreuse de la part du Saint-Père à l’aspiration légitime de ces
groupes anglicans. L’institution de cette nouvelle structure se trouve en pleine harmonie avec l’engagement pour le dialogue œcuménique qui continue à être prioritaire pour l’Eglise catholique.
La présence possible, évoquée dans la Constitution apostolique, de quelques prêtres mariés dans les Ordinariats personnels ne signifie en aucune façon, le changement de la discipline de l’Eglise
concernant le célibat sacerdotal, qui, comme l’affirme le Concile Vatican II, « est un signe, en même temps, de la charité pastorale et une annonce de la forme resplendissante du Royaume de Dieu
».

La Constitution comprend treize dispositions relatives à la formation des Ordinariats qui jouissent, selon le § 3 de la première partie « d’une personnalité juridique publique et est
juridiquement assimilé à un diocèse », à la possibilité pour l’Ordinariat « d’exercer conjointement avec l’évêque diocésain local dans les cas prévus par les Normes complémentaires », aux
candidats à l’ordre sacramental, à l’érection avec l’approbation du Saint-Siège de nouveaux instituts de vie consacrée et de sociétés de vie apostolique ainsi que de paroisses, à la visite Ad
Limina
des Ordinaires, etc. Les normes complémentaires traitent de la dépendance du Saint-Siège, des relations avec les Conférences épiscopales et les évêques diocésains, de l’Ordinaire, des
fidèles de l’Ordinariat, du clergé, des évêques ex anglicans, du Conseil de gouvernement, du Conseil pastoral et des paroisses personnelles.

CONST/ANGLICANORUM COETIBUS/LEVADA [VIS 091109 (450)]