Du dialogue interreligieux au syncrétisme

Download PDF

Mgr Ravel, évêque aux Armées, vient de déclarer à l’hebdomadaire Famille chrétienne:

“Je redoute une laïcité ouverte qui se constitue non pas dans un dialogue entre les religions et l’État, mais entre l’État et une nébuleuse qu’on appelle l’Interreligieux. Avec un I majuscule parce que c’est une idole. Comprenez-moi : il est utile d’apprendre à connaître, estimer et respecter tout ce qu’il y a de bon et de beau chez l’autre, ainsi que l’a rappelé Benoît XVI en usant de la formule de saint Thomas d’Aquin, «toute vérité, de quelque bouche qu’elle sorte, vient de l’Esprit Saint». Mais affirmer que les religions doivent dialoguer, aujourd’hui, c’est enfoncer une porte ouverte.
Ce que je dénonce, c’est une approche interreligieuse fausse, qui veut prendre de manière compacte et indifférenciée les religions ensemble, sous couverture du phénomène religieux, sans regarder chaque religion dans sa spécificité concrète. Il y a aujourd’hui une tendance très forte en ce sens.”

Via le Salon beige

1 comment

  1. emmanuel marie

    ce que j’appelle une macédoine de légumes ! …Le Pain consacré, pourtant, ne peut pas, en même temps, être ET ne pas être le Corps du Christ ! les “sages et les savants” manquent cruellement de bon sens !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *