Le dialogue avec l’islam ne doit pas occulter les problèmes

Download PDF

Une des questions les plus importantes et les plus débattues au cours du synode a été, naturellement, la question des rapports avec l’islam. Nos confrères de “La Croix” résument ainsi la tonalité des différentes interventions:

Du simple témoignage au débat parfois musclé, les limites se dessinent diversement. Selon un observateur interne, une tendance se dégage tout de même : « La volonté de dialoguer, la prudence, ne doivent pas occulter les vrais problèmes. »

3 comments

  1. La réponse est peut-être à chercher dans une déclaration du Père Lombardi, au sujet de cette tapisserie, rapportée par Lemessin (http://lemessin.wordpress.com/2010/10/20/decryptage-de-lactu-du-saint-siege-des-cardinaux-un-synode-et-une-tapisserie-qui-fache/).

    “Ce n’est qu’une erreur de la maison qui a offert cette draperie au pape. C’est ce qu’a expliqué le père Lombardi, le directeur du Bureau de Presse du Saint Siège. Et comme c’est un cadeau, on l’a accepté et utilisé… mais les armoiries pontificales de Benoît XVI n’ont pas changées, et sur cette tapisserie, les armoiries seront d’ailleurs retouchées.”

    Je n’ai toutefois pas trouvé d’autres mention de cette déclaration du Père Lombardi.

  2. de la Croix Guy

    Il est urgent et indispensable que la Ste Eglise réaffirme une fois pour toutes haut et fort que l’Islam est une idéologie et surtout pas une religion comme l’ont malheureusement affirmé ( à titre personnel plusieurs papes après Pie XII ), de là à parler de dialogue , pourquoi pas, à commencer par demander à ceux qui se disent musulmans de lire pour la 1ère fois de leur vie le coran ( et ses aberrations invraissemblables) c’est ce que préconisent les catholmiques qui sont sur le terrain en terre musmanne…( dont Charles de Foucauld et les survivants des moines de Thibirine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *