Le Saint-Siège et “L’innocence des musulmans”

Download PDF

Le film “L’innocence des musulmans” a fait couler beaucoup d’encre. Il a servi tantôt à “justifier” des massacres, tantôt à interdire toute critique de l’islam. Personnellement, j’y vois une nullité provocatrice (et je vois plus une remarquable coïncidence – seulement une coïncidence? – dans le fait que la grande offensive des Frères musulmans à l’ONU en faveur de la loi sur le blasphème soit concomitante de cette provocation).

Mais il faut savoir raison garder – et ce n’est pas vraiment la ligne des médias dominants. Ce n’est pas parce qu’un type insulte bêtement l’islam que toute critique de l’islam est en soi disqualifiée. Cette raison, je la vois nettement, au contraire, dans cet entrefilet du dernier numéro de la Documentation catholique, paru sous le titre “Film provocateur sur l’islam”:

Après la mort de l’ambassadeur et de fonctionnaires de la représentation diplomatique américaine à Benghazi (Libye) assassinés par des groupes islamistes en réaction à la diffusion d’un film islamophobe sorti aux États-Unis, le Saint-Siège a exprimé sa « plus ferme condamnation » de ce « très grave attentat », rappelant que « rien ne (pouvait) justifier l’activité des organisations terroristes et la violence homicide ».

J’avoue qu’en lisant le titre de cet entrefilet, je m’attendais davantage à une condamnation du film. Condamnation qui aurait été justifiée, à la fois par la bêtise du film et par les massacres de nos frères chrétiens que cette provocation a entraînée. Cependant, je trouve bien meilleur et bien plus sage que le saint-siège n’évoque pas le film lui-même (il n’a pas vocation à être critique de cinéma!), mais condamne fermement la violence.

Dans les “gros médias”, au contraire, on a trop lu des condamnations déséquilibrées qui faisaient du film un crime abominable et des massacres qui s’en sont suivis de simples faits divers (quand ils ont eu les honneurs de la presse…)!

6 comments

  1. Je crois que le Saint-Siège n’a pas voulu s’aligner sur la position affirmée du président américain qui reliait cet attentat, qui fit 4 morts, au film sur L’Islam et Mohammed. Le film était sur YouTube depuis juin 2012 et avait été projeté dans une salle en janvier 2012 un seul jour. Il est évident que l’on ne peut attribuer à ce film cet acte de terroristes. Al Quaida n’est pas mort. La CIA avait prévenu 11 jours avant le 11 septembre la Maison-Blanche que des actions de terroristes se préparaient à Benghazi et ailleurs au Moyen-Orient et qu’il fallait assurer une meilleure protection aux ressortissants américains qui y sont en service. Il fallait peu d’imagination pour oublier que le 11 septembre 2001 deux tours jumelles de Ground Zero avaient été encastrées par deux avions de ligne, les islamistes eux s’en souviennent. Pour le Saint-Siège, cet attentat était lié aux évènements tragiques du 9/11.

  2. Il n’était pas nécessaire de produire un film , éventuellement d’assez médiocre qualité cinématographique pour parler de l’islam de maniére réaliste et surtout historique.

    En effet, la lecture suivie des hadith décrivant matériellement la vie du prophéte, nous en donnent une image qui n’a vraiement rien de séduisante du point de vue de la morale moderne occidentale.

    Nous savons ainsi que Mahomet a réellement commandité des meutres d’ennemis politiques, et s’est davantage affirmé comme un aventurier audacieux et ambitieux , dont les conquétes militaires et politiques furent plus importantes que la prédication religieuse elle même.

    D’autre part coran et hadith, contiennent les fondement réels et non imaginaires du code légale de la fameuse charia, en vertu de laquelle la condition féminine en islam, et surtout en pays musulmans , est proprement insupportable, et entrainent de nombreuses victimes humaines par lapidation ou décapitation ( arabie saoudite )

    non vraiement un mauvais film n’était pas nécéssaire pour éclairer les origines honteuses et criminelles d’un islam, qui dés à présent , s’appuie sur n’importe quel prétexte pour anéantir progressivement l’occident chrétien et les chrétiens eux mêmes

    Les musulmans s’affirmant modérés , ne le resteront pas dans l’avenir systématiquement, et constitueront donc un danger permanent pour notre civilisation humaniste!

  3. Karr

    Nous vivons dans un déni permanent de la menace islamique;à qui profite cette politique?
    Pourquoi la presse ainsi que nos gouvernants passent sous silence nombre d’actes délictueux graves dont les acteurs sont musulmans?
    Nous aimerions sans doute que nos évêques cessent de soutenir l’islam de diverses manières politiquement correctes.
    Pour ce qui est du Saint-Siège il est évident que pour préserver nos frères chrétiens d’Orient le silence diplomatique s’impose comme il s’imposait au Pape Pie XII face aux nazis.

  4. Adriaensen michel

    Le film sur mahomed n’a rien à voir avec l’attaque de Benghazi et cela dès le 11 sept. l’administration obama était au courant,ce n’est que quelques jours après que obama reconnut que el qaida était responsable à benghazi.Pourquoi ?? Obama devra répondre de ce crime meme si il est réélu,ce que je n’éspère pas.En 4 ans,lea dette us a explosé,le chomage idem et la situation internationale s’est dégradée,il faut dégager ce pleutre,ce non-président !!

  5. Melmiesse

    une personne laide n’aime pas se regarder dans un miroir; alors qu’un film soit bon ou mauvais ,s’il montre le visage de fondamentalistes violents, il provoquera toujours des réaction de rejet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *