Tristan, petit Indien catholique, persécuté en France pour sa foi catholique

Download PDF

Le Salon beige nous présente cette effarante chronique de la christianophobie ordinaire… en France et non à La Mecque: « J’ai, parmi mes élèves, un seul exemple de catholique fervent, en la personne de Tristan, un petit Indien, qui ne craint pas d’affirmer sa foi, à grand péril. Cela lui a valu cette remarque d’Aïcha : […]

Lire la suite!

8 comments

  1. Isabelle MALBOS

    Lors de sa visite pastorale dans notre secteur, notre évêque a voulu rencontrer des jeunes confirmés et confirmands; Ils lui ont répondu qu’en effet c’est difficile d’être chrétiens, de témoigner plus encore. même dans un collège de l’Enseignement Catholique, on renonce à punir les élèves musulmans quand c’est nécessaire : les responsables ont peur des parents; Par contre si ce sont eux qui ne sont pas sages, ils sont “collés”. Un jeune boudhiste, venue avec la responsable de la J.O.C a dit comme on le provoquait pour vérifier s’il allait garder son calme ET il a évoqué longuement sa philosophie. Les Musulmans ont droit à d’autres viandes que le porc mais les Vendredis de Carême, il n’y a pas de poisson à la cantine.( j’étais présente lors de cette rencontre…)

  2. bernadette

    Dans un collège catholique où était une de mes filles il n’y avait plus de catéchèse, un père de famille, pasteur Darbiste a posé la question pourquoi.? choqué.: il lui a été répondu que c’était par respect pour les familles musulmanes présentes dans l’établissement! et dans une autre école primaire alors que je soulevais ce problème il m’a été répondu que je me trompais de siècle! dès que l’on parle de sa Foi on nous répond prosélytisme donc interdiction.

  3. matthieu

    Ce genre d’article et de commentaires participent à l’installation de l’islamophobie pérenne en France qui ne peut rien amener de bon pour les chrétiens et qui nous entraîne tout droit vers la guerre civile.Nous sommes en dehors du message du Christ qui nous enjoint de répondre au mal par le bien et d’aimer même nos ennemis.

  4. François Bougnet

    dans le courrier des lecteurs de La Croix du 11 décembre 2005:
    (http://journal-en-ligne.la-croix.com/ee/lacr/_main_/2010/12/11/015/)

    «Je vous donne mon expérience de grand-mère pratiquante : j’ai dû beaucoup insister pour que ma fille mette ses enfants dans un collège catholique. Au demeurant, très bien du point de vue scolaire.

    Dans ce collège, il n’y a pratiquement pas de formation religieuse bien qu’elle soit inscrite en 6e sur l’emploi du temps.

    Ma petite-fille s’est fait de très bonnes amies avec des petites musulmanes, charmantes enfants, mais très prosélytes.

    Ma petite Marie qui avait été au catéchisme et fait sa première communion n’en a pas gardé grand-chose et s’est laissée prendre par « la beauté de l’islam » que lui vantaient ses amies.

    Elles ont fini leur cycle ensemble avec toujours autant d’amitié, mais ma petite-fille est aujourd’hui une bonne musulmane et attend avec impatience ses 18 ans pour s’engager officiellement. Cela amène des complications dans les relations familiales. Quel gâchis !

    Ce cas n’est peut-être pas unique. Il me semble que le collège aurait dû avoir à cœur de compléter l’éducation religieuse des enfants catholiques qu’on lui confiait.»

  5. Melmiesse gilberte

    la laicité dépend du personnel enseignant qui doit être soutenu par l’inspection académique ;si cette dernière ne fait pas son travail dans l’enseignement public, et si l’enseignement privé n’a de “catholique” que le nom :ce sont les parents et leurs enfants qui imposent leurs lois etleurs non valeurs, ou valeurs contraires à la république Défendez vous

  6. Jean-Claude Chevalier

    ici au Canada, plus particulièrement au Québec catholique (que de nom…), nous commençons à voir ce genre de chose… vous connaissez certainement nos renommées cabanes à sucre… alors un groupe de musulmans qui se trouvaient présents ont exigé du propriétaire du site qu’on mette tous les québécois catholiques dehors le temps de leur prière… en attendant, les catholiques démolissent les églises patrimoniales catholiques à raison d’une par mois au Québec… en attendant la construction des mosquées…même dans nos hivers enchanteurs…

  7. Benoit

    Cette histoire et vos récits familiaux me glacent. Il est plus que temps que les chrétiens et nos compatriotes se réveillent pour protéger leur pays, leur héritage et leur foi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *