Une première “Église” anglicane passe à Rome…

Download PDF

Membre de la Traditional Anglican Communion (TAC) séparée de la Communion anglicane, The Traditional Anglican Church (TTAC), une petite entité ecclésiale d’environ 600 fidèles répartis sur 18
paroisses indépendantes de l’Église d’Angleterre (anglicane), a tenu le 29 octobre dernier son « synode diocésain » à Lincoln en Angleterre, sous la présidence de son « évêque » Robert Mercer et
en présence de John Hepworth « archevêque et primat » de la TAC.
L’assemblée a voté les deux résolutions suivantes :

« Cette assemblée représentant la Traditional Anglican Communion en Grande-Bretagne, présente ses joyeux remerciements au pape Benoît XVI pour la prochaine Constitution Apostolique permettant
la réunion en corps des anglicans avec le Saint Siège, et demande au Primat et au collège des évêques de la Traditional Anglican Communion d’accomplir toutes les démarches nécessaires à
l’application de cette Constitution.
Cette assemblée émet respectueusement l’avis que l’évêque Robert Mercer puisse être envisagé pour la fonction d’Ordinaire en Grande-Bretagne. »

C’est donc la première entité de la TAC à formellement accepter la Constitution Apostolique avant même qu’elle soit promulguée… La suggestion que « l’évêque » Robert Mercer puisse devenir
l’Ordinaire de l’Ordinariat personnel en Grande-Bretagne – c’est-à-dire l’ordinaire d’un diocèse – est une autre affaire…
Une photo prise le 29 octobre à Lincoln, montre assez bien pourquoi chez certains catholiques – y compris à des niveaux assez élevés de la hiérarchie – l’arrivée de ces fidèles dans l’Église
n’est pas vraiment la bienvenue : trop traditionnels, liturgiquement parlant…