Art contemporain et nihilisme

Download PDF

Mgr Gianfranco Ravasi, président du Conseil pontifical pour la culture, a déclaré à nos confrères de “La Croix”:

“L’art contemporain semble pour une grande part avoir exploré toutes les voies de la déconstruction, du nihilisme, pour nous amener à constater l’inconsistance de l’être, démontrant que plus rien
ne vaut rien, jouant de la provocation sur l’absence de sens de notre réalité. Mais, affronté à cet itinéraire, ce même art se trouve automatiquement en passe de se détruire, car l’objectif ultime
ne peut être que le silence de la mort, du suicide.”

Ce qui contraste vivement avec nombre de déclarations (et d’actions) épiscopales, trop souvent “couchées” devant la création contemporaine prétendument artistique.

Et rejoint en revanche la déclaration récente du Pape, si typiquement “médiévale”: “La beauté doit être en harmonie avec la vérité et la bonté.”