Contre les attaques, prions… et ripostons!

Download PDF


Via le Salon beige, je découvre ce
blog
qui commente ainsi la défense des catholiques face à la
cathophobie:

On traite votre pape, évêque de Rome, héritier des apôtres et du Christ, de nazi, de génocidaire en Afrique, de pédophile, et c’est comme cela que vous
osez répliquer ?

On veut la disparition de votre foi, de votre communauté, de
vous, tout simplement, et c’est avec cela que vous pensez vous rendre dignes des martyrs des premiers siècles ?

Ne vous a-t-il jamais traversé l’esprit, mes frères
catholiques, que c’est au moment où le taux de testostérone s’effondrait dans l’Église que les églises se sont vidées ?
Que ce n’est pas d’un manque de dialogue avec les journalistes dont vous souffrez aujourd’hui, mais au contraire d’un excès de compromission avec ces gens, vos ennemis ?
Pensez-vous sérieusement que c’est en implorant grâce auprès de vos bourreaux que vous obtiendrez d’eux leur clémence ? Ne voyez-vous pas que c’est parce que vous voulez les assurer de votre
condamnation de la pédophilie dans l’Église qu’ils vous méprisent ?
Ces gens vous attaquent ? Contre-attaquez. Demandez-leur d’abord pourquoi ils sont si indulgents avec la pédophilie qui sévit, et dans une autre mesure, dans l’islam.
Quand ils traitent Pie XII de « Pape d’Hitler », demandez-leur ce qu’ils auraient fait à l’époque, eux qui sont d’une invraisemblable lâcheté devant les fascistes islamiques.
Traitez-les de racistes, de nazis même, lorsqu’ils insinuent que les Africains sont incapables d’être responsables, dépendants qu’ils seraient d’un chef religieux blanc.”

C’est évident. Et c’est pourquoi nous avons
adhéré au réseau
Riposte catholique. Nous en avons assez (pour
ne pas dire plus) que les catholiques soient toujours insultés impunément. Nous savons que le monde ne peut pas nous connaître, puisqu’il n’a pas découvert Dieu, et qu’il n’y a aucune raison
qu’il nous traite mieux que Notre-Seigneur, mais, pour l’honneur du Christ et de l’Eglise, nous ne voyons pas comment nous pourrions nous taire… ni même supplier les insulteurs de réfréner un
moment leur ardeur!

Puis-je ajouter, pour tous les lecteurs, fidèles ou
occasionnels, que, si vous partagez mon avis, et que vous souhaitez rejoindre le combat de Riposte catholique, le plus utile est d’abord de prier pour que nous ne faiblissions pas, et ensuite de
laisser votre adresse électronique dans la case “Lettre d’information” pour pouvoir réagir aux actions que lance, ou que relaie, Riposte catholique…