Un portrait de Benoît XVI plus nuancé

Download PDF

Notre confrère, Frédéric Mounier, correspondant de La Croix à Rome, a récemment posté un intéressant
article sur son blog, intitulé « Le pape sans passion ».
Hormis quelques éléments sur les rumeurs qui circulent en préparation du prochain consistoire, dont je me suis moi aussi fait l’écho, un point me paraît important :

« Je suis frappé, vu de Rome, du caractère tranché et définitif, voire passionnel, des jugements portés, vu de France, sur Benoît XVI. Nos esprits cartésiens sont facilement sans nuances : le pape
serait ainsi soit un quasi-intégriste, soit un quasi-saint. »

Je passe sur l’absurde opposition suggérée entre « intégriste » et « saint ». Mais, sur le fond, je crois aussi que le jeu médiatique français biaise le portrait de Benoît XVI et qu’il est
important de regarder le Pape et ses actions dans leur complexité, sans essayer de le ranger dans des catégories dictées par la politique française…