Célibat sacerdotal : Mgr Léonard à la remorque de Mgr De Kesel ? (2)

Download PDF

Revenant à mon sujet d’hier sur l’abolition (aussi lointaine que l’on voudra, aussi encadrée que possible, mais abolition possible et clairement envisagée par Mgr Léonard), je dois dire qu’en ce domaine, Mgr Léonard est à présent à la remorque de Mgr De Kesel. En lui faisant donner un diocèse propre, Mgr Léonard a laissé à son ancien adjoint la bride sur le cou. Non seulement Mgr Léonard s’est ainsi isolé dans la conférence épiscopale, mais encore le dauphin du cardinal Danneels en a profité pour se profiler comme le Gaillot belge. A présent, la boucle est bouclée, avec le nouveau primat à la remorque de celui qui était son subordonné il y a encore quelques mois.
On imagine combien Mgr Piacenza et le Pape vont être enchantés de cette déclaration du primat de Belgique. Car, en dépit des acrobaties intellectuelles de certains qui veulent faire passer l’exception (des tolérances bien circonscrites pour des prêtres anciens pasteurs mariés) pour la règle, le Pape et son nouveau préfet de la Congrégation n’ont aucune intention de remettre en cause le célibat pour les prêtres latins. On imagine donc à présent Rome particulièrement reconnaissante à Mgr Léonard, en qui elle avait mis, peut-être un peu ingénument, de grands espoirs.
Golias nous gratifie aujourd’hui d’un article sur « l’échec de la restauration en Belgique ». Au-delà du petit « jeu » de Golias qui consiste à se faire peur avec une imaginaire « restauration intransigeante », l’échec de la relance de l’Eglise de Belgique est dû moins à autre chose qu’aux faiblesses de Mgr Léonard et de Rome elle-même. Déjà, à Namur, Mgr Léonard avait nommé plusieurs doyens plus danneelsiens que léonardiens. A la tête de son séminaire (que beaucoup considèrent comme le fleuron de ses « réalisations »), il avait placé l’abbé Rochette, pour qui la théologie commence en 1962. Il était donc difficilement conciliable de nommer un tel homme à Malines et de caresser en même temps des espoirs de « restauration » en Belgique…

11 comments

  1. chribu

    L’heure ne serait-il pas plutôt à un soutien massif en faveur de mgr Léonard face au lynchage médiatique et aux déclarations destructrices d’un certain clergé belge mis en exergue par ces mêmes médias, plutôt que d’épier ses “fautes”? Bien sûr, ses propos sur le célibat déçoivent, mais ne faut-il pas soutenir ce que peut encore rester droit dans notre pays en ruine?

  2. Franz

    Cher Chribu, vous avez bien raison. Nous devons soutenir Mgr Léonard dont la nomination est, toute choses bien pesées, le meilleur choix pour l’Eglise de Belgique. Cette nomination a été bien mal accueillie comme celle de Benoît XVI par beaucoup. Ce n’est pas un hasard si la crise “pédophile” intervient à ce moment et si Mgr a sur le dos pas mal de monde (média, monde médiatique, clergé moderniste, lobbys homos, …). Il semble qu’il faille empoisonner les quelques années pendant lesquelles il pourrait agir utilement à un certain relèvement.
    Malgré quelques prises de position “à problème’, je ne peux imaginer un autre prélat que lui comme archevêque métropolitain, sauf à vouloir que ce qui reste de l’Eglise belge, déjà volontiers en contestation / rébellion contre Rome (dogme, doctrine, discipline,…) ose franchir d’autres barrières que je n’ose pas nommer.

  3. Veerle Devos

    Chribu, pourquoi donner un soutien massif a quelqu’un qui ne s’investive pas massivement pour le redressement de l’Eglise de Belgique? Mgr. Leonard ne reussira pas, pas a cause de l’opposition qu’il y a, mais parce qu’il ne prends pas les moyens d’un redressement: son analyse ne met pas en cause les fondations des problems. La diffrence est fondemental, il me semble.

  4. chribu

    Veerle,

    Alors, faut-il laisser faire? Laisser crouler ce qui reste des ruines? Qui d’autre aurait pu prendre sa place? C’est vrai, il a ses faiblesses et ses silences sur certains points me posent question. Mais est-il libre là où il est? Quel est l’évêque qui le soutien ou le défend?

  5. de la Croix Guy

    On ne peut malheureusement pas dire de Mgr Lèonard: Primus inter pares…car il est effectivement pratiquement seul évèque fidèle au Pape.

    ela n’empêche pas qu’on manifeste un désaccord radical sur son laisser faire, cela ne fera qu’empirer la situation désastreuse de l’eglise de Belgique comme tout ce qui reste de ruineux dans ce pays ravagé par “l’ouverture…”

  6. chribu

    Voilà que son porte-parole le lâche. Ce n’est pas une mauvaise nouvelle en soi. Mais évidemment nous savons ce que vont faire les médias de ceci : pour eux, ce sera la “preuve” que Mgr Léonard est le “mauvais” dans l’histoire. Pour nous, n’est-ce pas plutôt la preuve que ce porte-parole lui a été imposé? Nous ne connaissons pas les dessous de l’affaire (et des affaires!), et porter un jugement sur les actions de Mgr Léonard reste très imprudent. C’est pourquoi je continue à dire qu’il faut le soutenir. De quelle manière? Par la prière, certes, mais ne faut-il pas des actions visibles, style pétition,…etc?

  7. Kris Vancauwenberghe

    Chribu, la première chose à faire, à mon humble avis, est de cesser de prendre des vessies de porcs pour des lanternes (et Mgr Léonard pour un restaurateur).
    L’avant-première chose à faire, c’était de ne pas le nommer à Malines. En choisissant l’archevêque dans la conférence épiscopale belge existante, on se condamnait à ce genre de fiascos. Rien n’oblige à choisir dans la conférence épiscopale. Il y a des solutions plus créatives. Franchement, ceux qui ont acclamé Mgr Léonard il y a 10 mois n’ont pas à être surpris de ce qui se passe maintenant.

  8. Luc Warnotte

    Guy de la Croix: Mgr Léonard “est effectivement pratiquement seul évèque fidèle au Pape.

    Oser écrire cela en-dessous d’un article qui cite des propos de Mgr Léonard en faveur de l’abandon du célibat sacerdotal…

    Ceci confirme combien le fan club de Mgr Léonard fonctionne par a priori. Difficile de faire un déni de réalité plus gros que celui-là.

  9. chribu

    @kris

    Je ne crois pas avoir une admiration sans faille envers Mgr Léonard.Je suis du diocèse de Namur. Mais la situation est là : nous ne sommes pour rien dans sa nomination et le simple lynchage qui lui est fait mérite un soutien. La pétition qui a circulé il y a 10 mois montre au contraire combien les gens s’attendaient à ce qu’on arrive à ce genre de crise. Ne lui lançons pas, nous non plus, la pierre…

  10. Tarcisius

    En parlant d’envisager l’ordination d’homme mariés Mgr Léonard ne voulait absolument pas dire qu’il était favorable à une telle mesure mais deux choses : 1/ la discipline du célibat n’est pas d’ordre doctrinal, en principe il n’est pas doctrinaleemnt impossible que cette discipline change ; 2/ il repousse une telle éventualité aux calendes grecques. Il est en fait parfaitement convaincu que l’Eglise latine changera pas sa discipline et il est favorable à ce maintient de la discipline actuelle.
    Malheureusement il sait qu’il ne peut pas faire tout ce qu’il voudrait et faudrait pour relever l’Eglise en Belgique s’il ne trouve pas un fort soutien derrière lui. Il faut donc absolument le soutenir sans faillir. Seul il ne peut rien faire avec le soutien du plus grrand nombre il pourra avancer.

  11. PAIROUX

    L’église belge ainsi que l’université de louvain ne sont plus Catholiques !
    Elles s’excommunient de facto (Droit Canon) en refusant l’autorité du Magistère de la Sainte Eglise Catholique Romaine, Sa Sainteté le Pape Benoît XVI !
    Nommé par le Magistère, Monseigneur Léonard transmet le Message du Christ incompatible avec le “politiquement correct” véhiculé par la pensée unique totalitaire de la société belge actuellement en pleine déliquescence !
    Seule la Prière permettra de vaincre le Malin qui aveugle de trop nombreux Catholiques Romains Belges !
    De toute façon, l’Eglise Catholique Romaine est Eternelle !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *