Chérir son identité chrétienne, est-ce de l’intégrisme?

Download PDF


L’entretien de Mgr Rouet avec le quotidien Le Monde est décidément une mine de grand
n’importe quoi!

Après les insultes aux temps de la
Chrétienté
, après la “fausse modernité” des prêtres
mariés
qui donneraient (horresco referens!) “une image cultuelle du prêtre” , voici le
coup de pied de l’âne – salva reverentia, naturellement! – à l’identité chrétienne:

En outre, je note une évolution de l’Eglise parallèle à celle de notre société. Celle-ci veut plus de sécurité, plus de lois, celle-là plus d’identité,
plus de décrets, plus de règlements. On se protège, on s’enferme, c’est le signe même d’un monde clos, c’est catastrophique !

En général,
l’Eglise est un bon miroir de la société. Mais aujourd’hui, dans l’Eglise, les pressions identitaires sont particulièrement fortes. Tout un courant, qui ne réfléchit pas trop, a épousé une
identité de revendication. Après la publication de caricatures dans la presse sur la pédophilie dans l’Eglise, j’ai eu des réactions dignes des intégristes islamistes sur les caricatures de
Mahomet ! A vouloir paraître offensif, on se disqualifie.”

Personnellement, comme tous les collaborateurs de ce blog, je ne regrette pas l’époque de “l’enfouissement” des
années 70; je fais partie de ceux qui sont heureux de voir une Eglise assumant fièrement le dépôt qu’elle a reçue du Christ; je dois donc faire partie de ceux qui font des “pressions
identitaires” (même si je ne sais pas trop ce que peut être une “identité de revendication”… et qu’accessoirement, j’essaie tout de même de réfléchir un peu!!!).

Mais je serais curieux de savoir à qui pense Mgr de Poitiers dans sa comparaison avec les “intégristes
islamistes”? Y a-t-il eu un seul catholique à menacer de mort les journalistes insultant Benoît XVI, dans des amalgames monstrueux?