La dernière messe à Thiberville : une paroisse sans prêtre, un prêtre sans paroisse

Download PDF

Hier, 20 février, pour la dernière messe de l’abbé Miche, curé de Thiberville, l’église était archicomble. On faisait signer une pétition devant l’église, pour le principe.
Au moment des annonces, l’abbé Michel annonce que le P. Vivien, son successeur, l’avait prévenu qu’il n’y aurait pas d’office de la Semaine Sainte mais qu’il s’était engagé à faire assurer les 3 messes de dimanche prochain, dont celle de 17 h : messe de Saint-Pie-V). Pour les messes de semaine, l’abbé a dit qu’il fallait bien qu’il célèbre. Autrement dit, il célèbrera chez lui, de manière privée, pour les personnes qui assistaient à la messe en semaine.
A la fin de la messe, discours de la présidente du conseil inter-paroissial qui a remercié l’abbé pour son zèle, puis d’un laïc qui a rappelé la chronologie des événements et dit qu’il s’agissait de la
destruction d’une œuvre catholique de 25 ans. Des recours en justice sur le plan civil et canonique seront exercés.
Alors l’abbé Michel a prononcé son dernier sermon. Il a remercié les charitons, les enfants de
chœur, la chorale, les élus, etc. et rendu grâce pour son ministère depuis 25 ans (notamment 130 baptêmes annuels, 50 mariages par an, des milliers d’enfants catéchisés, etc.).
Dimanche prochain, un prêtre sera envoyé pour assurer la messe. Cela durera au plus un mois ou deux. Et puis, toutes les paroisses du canton seront à l’abandon, comme la plupart des paroisses du diocèse.
Mais l’abbé Michel sera toujours là, dans le presbytère de Thiberville, inemployé dans un canton sans prêtre.
Inemployé?

3 comments

  1. BANCILLON

    Bonjour,

    Je viens de lire l’article “dernière messe à THIBERVILLE”. Si je ne sais pas pourquoi le père MICHEL ne peut plus célébrer ses messes dans son “ancienne” église, il me semble avoir compris qu’il les célébrait à son domicile pour quelques fidèles de temps en temps.

    Dans le Gard, à 15 kms de Nîmes une structure de religieuses se retrouve sans prêtre. Cette structure est en campagne, avec une habitation indépendante pour le prêtre.

    Merci de m’informer si le père MICHEL pourrait être intéressé pour s’installer dans cette structure.

    Salutations.

    AB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *