La discrimination est devenu un vice…

Download PDF

Enfin! C’est ce que je me suis dit en lisant sur le blogue de ma consoeur Jeanne Smits: enfin, un évêque qui dit clairement que la lutte contre les discriminations est totalitaire et absurde. Il s’agit de Mgr Julian Porteous, évêque auxiliaire de Sydney:

« La discrimination constitue une qualité importante pour un être humain mature. Nous discriminons chaque jour, en faisant des choix. C’est un compliment que d’être qualifié de personne pleine de discernement (discriminating). Ou du moins, ce l’était. Savoir “discriminer ” était considéré comme une vertu. On y voyait le reflet de la sagesse et de la prudence. […]
Aujourd’hui, la question n’est pas de savoir ce qui est bien ou mal, mais ce qui reflète une attitude de tolérance. Sans quoi on accusera l’intéressé de s’ériger en juge, d’avoir des préjugés, ou de faire de la discrimination qui porte du tort. Ce qui naguère était vertu, est devenu vice. Il y a eu un retournement complet de sens. Aujourd’hui, la vertu s’appelle tolérance et le péché est la discrimination. »

4 comments

  1. Yves

    La langue française, peut-être plus fine que l’Anglais, fait le distinguo entre discernement et discrimination. Et si je vois bien une vertu dans le premier, la seconde n’a pas du tout le même sens…

  2. François Bougnet

    Donnons aux mots leur sens, dictionnaire en ligne CNRTL, CNRS, ATILF :

    DISCRIMINATION, subst. fém.
    A.? [Sans idée de traitement inégal] Action, fait de différencier en vue d’un traitement séparé (des éléments) les uns des autres en (les) identifiant comme distincts.
    Synon. distinction.
    […]

    En français comme en anglais Mgr Porteous fait preuve de bons sens, au sens propre.
    FB

  3. Je suis entièrement d’accord avec l’évêque. Et c’est bien un témoignage pour qui veut comprendre, que ce qui était avant une vertu devienne un vice, et réciproquement.

  4. Jeroen Vandenpeereboom

    Article rafraichisant comme une bonne bouffeé d’air! “Discrimination” est devenu un tellement chiffon rouge qu’on le mets à toute les sauces. On entend des constructions fautives comme “telle groupe de population est discriminé” (et en néerlandais: “Zij worden gediscrimineerd”).

    Le “discrimen” est une faculte tres important pour les Romeins. C’est la capacite de distinguer les choses. L’actuel confusion des esprits me fait donc penser au premiers vers des metammorfose d’Ovidius: “Jamque mare et tellus nullum discrimen habebant”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *