Le cardinal Burke et les universités catholiques

Download PDF

Mon confrère Daniel Hamiche a traduit quelques extraits d’un discours du cardinal Burke sur le caractère catholique des universités. Un discours que les épiscopats européens, notamment l’épiscopat français, feraient bien de reprendre à leur compte pour leurs universités, mais aussi pour l’ensemble du système éducatif catholique:

? « Comme il est tragique que le laïcisme que les universités catholiques devraient aider ses étudiants à combattre et à vaincre se soit insinué dans plusieurs d’entre elles, ce qui aboutit à une compromission funeste de leur haute mission ».
?« Un collège ou une université catholique où Jésus-Christ vivant dans son Église n’est pas enseigné, rencontré dans la sainte Liturgie et dans ce qui la poursuit comme la prière et la dévotion, et n’est pas suivi dans une vie vertueuse, ne sont pas dignes du nom de catholique. »
?« La présence de Notre Seigneur Jésus-Christ sur le campus d’un collège ou d’une université catholiques, n’est pas quelque chose d’accessoire ou d’étranger à la recherche de la vérité. C’est tout le contraire : Lui seul inspire, guide et discipline professeurs et étudiants, de sorte qu’ils demeurent fidèles dans cette recherche et ne succombent pas aux tentations que Satan offre astucieusement pour nous corrompre à chaque fois que nous nous disposons à parvenir à un grand bien.
?« La situation dans laquelle l’université catholique considère l’évêque comme un suspect ou un partenaire purement et simplement importun dans la mission de l’éducation supérieure catholique – sauf si l’évêque souhaite trahir les devoirs de ses fonctions en vertu de son pouvoir d’enseigner la foi sur le territoire dans lequel se trouve l’université catholique, avalisant l’identité catholique de l’université sans considérer les hautes exigences d’une telle identité –, une telle situation est totalement anormale. »

2 comments

  1. Melmiesse gilberte

    dans l’enseignement catholique, il faudrait d’abord des professeurs catholiques ce qui est loin d’être le cas; on ne peut enseigner que ce que l’on connait et auquel on croit vivement

  2. de la Croix Guy

    J’ai écrit personnellement il ya plus de 20 ans au cardinal Danneels ( ex primat de Belgique et président du conseil d’administration de l’Université catholique de Louvain ) pour lui ” de cette université ou j’ai fait mes études d’ingénieur en 1959…et qui est en révolte permanente sur tout ce que l’Eglise décrète en matière bioéthique sous l’inflence toujpurs franc-maçonne de l’Abbé Ringlet véritable sapeur de l’autorité de Rome. Il m’a donné une réponse de normand : “Le mieux est l’ennemi du bien…”
    Espérons que Mgr Léonard aura plus de courage en mettant fin à cette appellation qui fait scandale .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *