Le cardinal Cipriani défend la vie et la famille

Download PDF

Ma consoeur Jeanne Smits a traduit une tonique homélie du cardinal Juan Luis Cipriani Thorne, archevêque de Lima, lors de la messe de l’Annonciation:

« Rien ni personne ne peut autoriser la mort d’un être humain, qu’il soit fœtus ou embryon, enfant ou adulte, vieux ou malade, incurable ou agonisant, aucune autorité ne peut légitimement l’imposer ni le permettre, il n’y a pas de privilèges, il n’y a pas d’exceptions. […] Toute politique saine doit s’appuyer sur la famille. Il ne suffit pas d’une parole d’encouragement ou de dire “je suis d’accord avec le cardinal”. Soyons plus sincères : cette manière de valoriser la vie doit se manifester à travers des faits vérifiables.. […] Ayons le courage d’affronter cette vague de sexualité débridée à la lumière de la spiritualité et de l’oraison : la récitation du rosaire, la contemplation de Jésus dans l’Eucharistie, l’étude du catéchisme ; et pour les parents, en participant au sein des écoles pour que la formation donnée corresponde à celle de la famille. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *