Le patriarche des maronites craint « l’hiver arabe »

Download PDF

Dans une interview accordée le 4 mars à l’agence Reuters, le chef de l’Église maronite, Mgr Béchara Raï, a longuement commenté les bouleversements arabes, exposant les craintes qu’ils font naître chez lui, notamment au niveau du dossier syrien.
D’emblée, il a exprimé des réserves au sujet de la forme des changements qui s’opèrent dans certains pays arabes, tout en prenant soin de préciser que c’est d’un point de vue chrétien qu’il s’exprime. « Comment peut-il s’agir d’un printemps arabe alors que des personnes sont tuées tous les jours ? » Ils « avancent l’exemple de l’Irak et de la démocratie, sachant qu’un million de chrétiens irakiens sur un total d’un million et demi ont quitté ce pays. Où est donc la démocratie en Irak ? » s’est-il interrogé avant de souligner :

Nous sommes avec le printemps arabe, mais non pas avec un printemps maculé de sang, et mené dans la violence et la destruction, ce qui risque d’en faire un hiver arabe. 

Mgr Raï a dit « avoir peur pour tout le monde », précisant que

l’état de guerre, la violence, les problèmes de sécurité et la crise économique frappent aussi bien les musulmans que les chrétiens, sachant que ces derniers en sont davantage affectés parce qu’ils sont moins nombreux.

N’oublions pas nos frères chrétiens d’Orient dans nos prières!

Source: L’Orient – Le Jour

1 comment

  1. Luc Warnotte

    Patriarche maronite ou évêque latin? L’habit fait le moine, et qui est déguisé en évêque latin sans l’être court le risque de passer pour un évêque latin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *